Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Policiers et pompiers ciblés à répétition par des tirs de mortiers d’artifice à Dijon - vidéo

© Photo Pixabay / picjumbo_comDes feux d’artifice
Des feux d’artifice - Sputnik France, 1920, 09.03.2021
S'abonner
Les forces de l’ordre et les pompiers ont dû intervenir à plusieurs reprises à Dijon en étant systématiquement attaqués et visés par des tirs de mortiers d’artifice et autres projectiles, rapporte Actu17.

Dimanche 7 mars, les policiers et pompiers ont été attaqués dans le quartier des Grésilles, à Dijon, selon les informations d’Actu17. Ils ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice et ont été la cible de jets de projectiles.

Ils ont été appelés dans un premier temps dimanche après-midi, vers 13 heures, pour un deux-roues en feu. Ils ont rapidement affronté une quarantaine d’assaillants et ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour les repousser, indique le site.

Ils sont intervenus à nouveau dans le même quartier à 17 heures, toujours visés par cette quarantaine d’individus avec les mêmes moyens d’attaque, sans qu’il y ait de blessés. Trois grenades lacrymogènes plus tard, la situation s’est apaisée. Aucune interpellation n’a été effectuée.

Nouvelle attaque

Rebelote ce lundi soir: des Dijonnais font état de feux d’artifice sur les réseaux sociaux. Un témoin a diffusé une vidéo sur Twitter.

D’après le quotidien régional Le Bien public, deux véhicules ont été incendiés aux Grésilles. Les forces de l’ordre y ont à nouveau subi des tirs de mortiers d’artifice et des jets de projectiles, répliquant avec des grenades lacrymogènes. Le quartier est redevenu calme à partir de 22 heures 30.

Ces multiples guet-apens seraient liés à l’enlèvement dimanche matin de deux deux-roues identifiés comme volés et qui ont servi à des rodéos sauvages, indique Actu17. Le commissariat de Dijon a ouvert une enquête. C’est dans ce quartier que des violences urbaines avaient éclaté en octobre dernier et que des communautés tchétchène et maghrébine s’étaient affrontées en juin.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала