Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La municipalité de Lyon s’apprête à faire voter un «budget genré»

Lyon - Sputnik France, 1920, 10.03.2021
S'abonner
La municipalité de Lyon s’apprête à faire voter, le 25 mars, le premier «budget genré» de son histoire, mais aussi de l’Hexagone. Toutes les lignes de ce budget seront examinées sous le prisme de l’égalité entre les hommes et les femmes, relate Le Parisien.

Un «budget genré» doit être voté le 25 mars par la municipalité de Lyon gérée par le nouveau maire écologiste Grégory Doucet pour lequel l’égalité homme-femme est une des valeurs fortes.

Les finalités d’un tel budget sensible au genre ont été révélées au Parisien par certaines adjointes du maire.

«Il s'agit d'évaluer toutes les lignes budgétaires de la ville pour voir si elles bénéficient autant aux femmes qu'aux hommes», détaille Audrey Hénocque, première adjointe au maire, chargée des finances.

Dans une ville construite historiquement par les hommes et pour les hommes des déséquilibres criants existent, selon une autre adjointe, Florence Delaunay, qui est chargée des droits et des égalités.

Elle signale que les équipements sportifs en plein air, généralement des terrains de foot, de basket ou des aires de musculation sont «fréquentés aux deux tiers par les hommes».

«L'idée est donc de réaménager ces espaces pour favoriser un accès égal à tous les habitants, faire en sorte que les femmes se tournent aussi vers ces installations et s'y sentent à l'aise», explique-t-elle.

Un autre exemple concerne les cours d'école, «généralement goudronnées pour permettre les jeux de ballon» et où jouent les «petits garçons, reléguant les petites filles sur les côtés».

Cinq directions visées

L’élue prévient cependant qu’«il ne s'agit pas d'interdire le foot, plutôt d'imaginer des récréations qui fassent plaisir à tout le monde, en organisant par exemple des activités jardinage».

Le quotidien indique que cinq directions sont particulièrement visées: les sports, les espaces publics, les mairies d'arrondissement, les établissements culturels et la commande publique.

Une pratique née en 1984

La pratique de «budgétisation sensible au genre» est née en 1984 en Australie. Le Royaume-Uni a suivi quatre ans plus tard. Depuis, elle a été appliquée en Islande, à Vienne, à Barcelone ou encore à Ixelles. L'idée s'est répandue et une centaine de pays l'ont désormais adoptée dans le monde.

En France, Lyon sera la première grande ville de France à adopter un budget dit «genré». Si d’autres comme Brest, Bordeaux, Ivry-sur-Seine ou Grenoble ont adopté une approche genrée dans les secteurs de la culture, des loisirs ou du sport, aucune ne l’a encore fait dans son intégralité.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала