Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’année 2020 aurait été la plus meurtrière qu’aient connue les États-Unis

© Sputnik . Tatyana Stolyarova / Aller dans la banque de photosCoronavirus à New York
Coronavirus à New York - Sputnik France, 1920, 11.03.2021
S'abonner
L’année 2020 a été la plus meurtrière de toute l’histoire des États-Unis, selon les données des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies communiquées à Politico par de hauts responsables de l'administration. Le Covid-19 a été la troisième cause de décès derrière les maladies cardiaques et le cancer.

Le taux de mortalité aux États-Unis a augmenté de 15% l'année dernière avec la pandémie de Covid-19, ce qui en fait l'année la plus meurtrière de l'histoire américaine, informe le site américain Politico. 

Citant deux hauts responsables de l'administration, le média indique que les chiffres seront rendus publics dans un prochain numéro du rapport hebdomadaire des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Plus de trois millions de décès

Au total, les CDC font état de plus de trois millions de personnes décédées aux États-Unis en 2020.

Le Covid-19 a été la troisième cause de décès derrière les maladies cardiaques et le cancer, selon le rapport.

L’impact du Covid-19 chiffré pour la première fois

Selon Politico, dans leur prochain rapport, les CDC reconnaîtront publiquement pour la première fois que le taux de mortalité national a augmenté l'année dernière et que le Covid-19 a joué un rôle dans cette hausse. Selon les données des CDC, l'augmentation de 2020 est la plus importante depuis 1918, lorsque, en pleine Première Guerre mondiale, des centaines de milliers de personnes sont mortes de la grippe.

Les dernières statistiques de l’Université Johns-Hopkins font état de 29,155 millions de cas recensés aux États-Unis et de plus de 529.000 décès.

La campagne de vaccination a débuté dans le pays en décembre 2020. Trois vaccins ont été homologués en urgence: Pfizer, Moderna et Johnson&Johnson qui est unidose.

Fin février, le nombre d’Américains morts du Covid-19 a dépassé 500.000. L’épidémie a ainsi causé aux États-Unis des pertes humaines supérieures à celles subies lors des deux Guerres mondiales et de la guerre du Vietnam.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала