Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un ministre slovaque démissionne en raison d’un scandale autour du vaccin Spoutnik V

© Sputnik . Sergeï Pivovarov / Aller dans la banque de photosBratislava
Bratislava - Sputnik France, 1920, 11.03.2021
S'abonner
Le Premier ministre slovaque a annoncé la démission du ministre de la Santé, Marek Krajc, en raison des désaccords au sein du gouvernement sur l’utilisation du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V.

Le ministre slovaque de la Santé, Marek Krajc, a remis sa démission à cause des divergences au sein de la coalition au pouvoir provoquées par l’acquisition du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V, a annoncé ce jeudi 11 mars le Premier ministre, Igor Matovic.

«Comme l’achat du vaccin russe Spoutnik V est la raison principale avancée par nos partenaires de la coalition qui réclament la démission du ministre de la Santé, je crois que cette démission ne devrait avoir lieu qu'après que la Slovaquie commence d’utiliser le Spoutnik V», a indiqué le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

Le 1er mars, Bratislava a reçu le premier lot du Spoutnik V à l’initiative d’Igor Matovic.

Les dirigeants des partis de droite, qui font partie de la coalition, se sont opposés à l’utilisation du vaccin et ont réclamé le départ du Premier ministre. Toutefois, la Présidente Zuzana Caputova n’a pas appuyé cette idée. Les détracteurs du vaccin russe ont alors exigé la démission du ministre de la Santé Krajc qui avait autorisé le Spoutnik V.

Le Premier ministre a qualifié cette demande d’absurde et inhumaine.

«De tous les ministres, l’homme qui est à côté de moi est celui qui a le plus travaillé pendant les 12 mois de la pandémie», a relevé M.Matovic, faisant référence à M.Krajc.

«Un bouc émissaire»

Selon M.Matovic, le ministre de la Santé est un «bouc émissaire» des désaccords au sein de la coalition. Il a avoué avoir subi des pressions depuis longtemps, toutes les erreurs du gouvernement commises pendant la pandémie étant imputées au ministre Krajc.

Le Premier ministre s'était mis d'accord avec Moscou sur l’envoi de Spoutnik V en Slovaquie sans en informer ses partenaires de la coalition. Ces derniers s’étaient précédemment prononcés contre ce vaccin, arguant qu’il n'avait pas encore été enregistré par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

M.Matovic les avait alors accusés de manque de respect envers leurs concitoyens qui meurent en raison du manque de vaccins anti-Covid. À son avis, cela témoigne un outre d’une approche géopolitique malsaine du problème.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала