Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En pleine crise en Arménie, le Président Sarkissian hospitalisé

© AFP 2021 HANDOUTArmen Sarkissian
Armen Sarkissian - Sputnik France, 1920, 12.03.2021
S'abonner
Selon le journal local Hraparak, le chef de l’État arménien souffre de problèmes au cœur. Contactée par Sputnik, une source au sein de l'administration présidentielle a déclaré qu’Armen Sarkissian subissait un examen médical à cause de complications après le Covid-19.

Hospitalisé ce 12 mars, le Président arménien subit un examen médical à cause de complications survenues après le Covid-19, a déclaré à Sputnik une source au sein de l'administration présidentielle.

«Après avoir été atteint du Covid-19, le Président arménien a développé des complications, il est examiné au centre médical d'Astghik à Erevan», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Le 5 janvier, l'administration du Président arménien a déclaré que le Covid-19 avait été diagnostiqué chez Armen Sarkissian alors qu’il était en visite à Londres. Il y est resté isolé et sous surveillance médicale. Cependant, il a continué à travailler à distance. Le 13 février, le chef de l’État est retourné en Arménie et a poursuivi son traitement à Erevan.

Le journal en ligne Hraparak a rapporté vendredi que M.Sarkissian a été hospitalisé en raison de problèmes cardiaques. Selon le média, le Président a été transporté dans un centre médical à Erevan afin d’y subir une opération d’angioplastie.

L’Arménie en proie à une crise politique

Une nouvelle crise politique a débuté après la fin des hostilités au Haut-Karabakh et s’est aggravée le 25 février, lorsque le chef d'état-major Onik Gasparian, de concert avec une quarantaine d'officiers hauts gradés arméniens, a exigé la démission de Nikol Pachinian et de son gouvernement. Un acte que ce dernier a qualifié de tentative de coup d’État militaire.

Le Président n’a pas signé le projet de décret sur le limogeage du chef d'état-major. Le Premier ministre a renvoyé le document au Président, qui a pour sa part fait appel à la Cour constitutionnelle concernant cette question. Onik Gasparian a continué d'exercer ses fonctions de chef d'état-major jusqu’au 10 mars. Ce jour-là, il a été congédié.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала