Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le «corona mangeur d’hommes» réduit en cendres, des crêpes au sommet d’un gratte-ciel: l’adieu russe à l’hiver – images

© SputnikLa célébration de Maslenitsa au 89e étage d’un gratte-ciel de Moscou City
La célébration de Maslenitsa au 89e étage d’un gratte-ciel de Moscou City - Sputnik France, 1920, 14.03.2021
S'abonner
Un geste métaphorique pour dire adieu à la pandémie et à l’hiver. Près de Moscou, un grand «château de corona mangeur d’hommes» a été brûlé lors du Mardi gras russe, Maslenitsa. Pour accueillir le printemps, des événements de petite ampleur ont eu lieu, Covid-19 oblige, dont un dans la plus haute plateforme panoramique d’Europe. Images exclusives.

Une lueur de bonne humeur en pleine pandémie, confient des Moscovites au micro de Sputnik. Ce week-end, une série d’événements ont été organisés à travers la Russie pour dire adieu à l’hiver et accueillir à bras ouverts le printemps à la fin de la semaine de Maslenitsa (l’analogue russe de Mardi gras).

L’une des fêtes s’est déroulée dans la plus haute plateforme panoramique d’Europe, au 89e étage d’un gratte-ciel de Moscou City. Sputnik y a pris part.

© SputnikVue sur la capitale russe depuis la plus haute plateforme panoramique d'Europe
Vue sur la capitale russe depuis la plus haute plateforme panoramique d'Europe - Sputnik France
1/3
Vue sur la capitale russe depuis la plus haute plateforme panoramique d'Europe
© SputnikLa célébration de Maslenitsa sur la plus haute plateforme panoramique d'Europe
La célébration de Maslenitsa sur la plus haute plateforme panoramique d'Europe - Sputnik France
2/3
La célébration de Maslenitsa sur la plus haute plateforme panoramique d'Europe
© SputnikFabrique de chocolat artisanale
Fabrique de chocolat artisanale  - Sputnik France
3/3
Fabrique de chocolat artisanale
1/3
Vue sur la capitale russe depuis la plus haute plateforme panoramique d'Europe
2/3
La célébration de Maslenitsa sur la plus haute plateforme panoramique d'Europe
3/3
Fabrique de chocolat artisanale

Des piles de crêpes s’amoncellent, garnies de confiture, de crème fraîche ou de lait concentré: ces spécialités ont été distribuées aux personnes venues dans cet endroit d’où le regard embrasse toute la capitale.

En outre, il était possible d’assister à des conférences culinaires pour enfants et adultes, de goûter du chocolat issu d’une fabrique artisanale et de déguster de la glace gratuitement et sans fin.

​«Corona mangeur d’hommes» 

Pour respecter la tradition annuelle païenne de brûler une effigie de Dame Maslenitsa, le «château du coronavirus mangeur d’hommes» a été réduit en cendres dans un parc national avec l’espoir que ceci mette un terme à la pandémie, selon les créateurs de cette installation.

Ainsi, les images filmées sur les lieux montrent comment le feu engloutit les tours faites de sarments de vigne et de foin.

Train où déguster des crêpes

De la bonne humeur était également offerte aux passagers d’un train reliant Moscou à une localité en région. Des crêpes étaient proposées à bord. Des artistes en costume traditionnelle y ont joué de la balalaïka, de l’accordéon et ont chanté.

© Sputnik . Vitali Beloussov  / Aller dans la banque de photosMaslenitsa à bord d"un train reliant Moscou à une localité en région
Le «corona mangeur d’hommes» réduit en cendres, des crêpes au sommet d’un gratte-ciel: l’adieu russe à l’hiver – images - Sputnik France, 1920, 14.03.2021
Maslenitsa à bord d"un train reliant Moscou à une localité en région
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала