Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les pompiers vaccinent désormais contre le coronavirus, les pharmaciens prêtent main forte

© AFP 2021 SYLVAIN THOMASUn sapeur-pompier avec une seringue
Un sapeur-pompier avec une seringue  - Sputnik France, 1920, 14.03.2021
S'abonner
La France poursuit sa campagne de vaccination et, après les pharmaciens, les pompiers sont désormais impliqués. Ils ont ainsi déjà réalisé leurs premières injections le 13 mars en Seine-Saint-Denis.

La campagne vaccinale, commencée fin décembre, prend de l’ampleur dans l’Hexagone. Depuis le 12 mars, une autre profession est autorisée à vacciner contre le Covid-19, indique un décret paru le 11 au Journal officiel. «Vu l’urgence» de la situation, l’exécutif autorise ainsi désormais les sapeurs-pompiers, marins-pompiers et sapeurs-sauveteurs à procéder aux injections contre le coronavirus.

Ce changement doit permettre de «faciliter le déploiement de la campagne de vaccination contre le Covid-19», précise le texte.

Selon France Bleu, sept boxes ont été installés dans la salle de la Légion d’Honneur de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, où neuf pompiers ont réalisé le 13 mars leurs premières injections.

La radio indique que ces derniers, leur adjudant-chef et leur capitaine ont reçu une formation théorique d’une heure avec Jérôme Pallier, infirmier major des pompiers de Paris au sein de l’antenne médicale de Ménilmontant dans le XXe arrondissement. La vaccination se déroulait sous la surveillance de soignants.

Un soulagement

Une infirmière ayant accompagné une jeune apprentie sapeur-pompier dans l’un des sept boxes a dit au média que ce renfort était «une très bonne nouvelle» pour elle.

«Ils sont très réactifs et ils apprennent très vite, a-t-elle indiqué. Ça a vraiment allégé la charge de travail des infirmiers et des médecins... En ce moment on est très demandés, on fatigue. Les pharmaciens vont pouvoir vacciner eux aussi... C'est un vrai soulagement».

Feu vert à la vaccination en pharmacie

Auparavant, un autre décret, publié le 4 mars au Journal officiel, avait autorisé les pharmaciens à prescrire et injecter le ou les vaccins contre le Covid-19.

Mais en cette fin de semaine, selon Franceinfo, seules les officines «se situant dans les départements sous surveillance» disposent de doses. Soit 67.000 au total, d’après le ministère de la Santé.

Les autres pharmacies devront attendre la semaine prochaine et l'arrivée des 36.100 flacons qu'elles ont d'ores et déjà commandés. Elles seront alors un peu plus de 18.400, sur les quelque 21.000 que compte le pays, à participer à la couverture vaccinale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала