Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un séisme ressenti dans la capitale japonaise, Tokyo

© Photo pixabay/tristanlai1220Tokyo (photo d'archives)
Tokyo (photo d'archives) - Sputnik France, 1920, 15.03.2021
S'abonner
La capitale japonaise a été frappée ce lundi 15 mars par un séisme avec deux répliques, dont une a été de magnitude 4,8, alors que la deuxième a été de magnitude 5,0 avec un foyer se trouvant à près de 60 kilomètres au nord de Tokyo, selon le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM). Aucune alerte au tsunami n’a été émise pour le moment.

Un séisme de magnitude 4,8 a été signalé à Tokyo ce lundi 15 mars, rapporte le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM).

​Le tremblement de terre, dont le foyer se trouvait à une profondeur de 50 kilomètres, a été enregistré à cinq heures du matin heure locale (21 heures, heure de Paris).

Le CSEM informe que le foyer du séisme se trouvait à 57 kilomètres au nord de la capitale japonaise Tokyo, à 11 kilomètres au sud de la ville japonaise d’Oyama et à 25 kilomètres au nord de la ville de Kasukabe.

Ensuite, le CSEM a publié une nouvelle information sur un séisme de magnitude 5,0 plus près de la capitale, à 54 kilomètres au nord. Le foyer de ce deuxième tremblement a été signalé à une profondeur de 60 kilomètres.

Qui plus est, après avoir récolté des informations sur les secousses ressenties dans différents endroits de la zone, le CSEM a rendu publique la carte de ces signalements.

Aucun dégât matériel ni humain n’a pour le moment été signalé. Les autorités du pays n'ont pas déclenché pour l'instant l’alerte au tsunami.

Accident nucléaire de Fukushima

Il y a 10 ans, le 11 mars 2011, la côte est du Japon a connu le plus puissant tremblement de terre dans l'Histoire du pays, de magnitude 9,0. En quelques minutes, un tsunami a frappé les villes côtières et a provoqué un accident nucléaire à la centrale de Fukushima 1, reconnu comme l'un des plus terribles au monde.

Dix ans après, les travaux de liquidation sont toujours en cours, la durée de l’opération de démantèlement est estimée à 40 ans. Suite au tsunami, près de 16.000 personnes ont péri, 2.500 ont été portées disparues, 160.000 personnes ont perdu leurs maisons.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала