Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Castex se dit prêt à se faire vacciner avec le vaccin d'AstraZeneca si l'EMA donne son feu vert

© AP Photo / Martin BureauJean Castex
Jean Castex - Sputnik France, 1920, 16.03.2021
S'abonner
Le Premier ministre français s'est dit prêt à se faire inoculer «très rapidement» le vaccin d'AstraZeneca dès que l'Agence européenne des médicaments aura donné son feu vert.

Jean Castex, 55 ans, a déclaré sur BFM TV qu'il se fera vacciner avec le vaccin d'AstraZeneca quand l'Agence européenne des médicaments (EMA) aura autorisé son utilisation.

«Jusqu'à présent, je m'étais fixé une ligne de conduite, c'est-à-dire me faire vacciner quand mon tour viendra. Pas de passe-droit, j'ai 55 ans, pas de co-morbidités connues, donc j'attends. Mais compte tenu de ce qui vient de se passer pour AstraZeneca, je me suis dit effectivement qu'il serait judicieux que je me fasse vacciner très rapidement dès que la suspension -je l'espère- sera levée et que toutes les garanties seront apportées», a indiqué le Premier ministre sur BFM TV.

​M.Castex a espéré que l'EMA approuverait l'utilisation du vaccin le 18 mars.

«J'espère vivement un feu vert de l'EMA sur la reprise des vaccinations AstraZeneca» afin de pouvoir reprendre la campagne de vaccination au plus vite et «en toute sécurité», a-t-il noté.

La dangerosité du vaccin «n’a pas été établie»

Il a insisté sur le fait que, malgré la présence d’effets indésirables, la dangerosité du vaccin d'AstraZeneca n'avait pas été établie.

«Je pense que l'autorité européenne va confirmer mes propos, je pense que c'est un vaccin utile pour éviter les formes graves de la maladie», a poursuivi le Premier ministre.

Le vaccin AstraZeneca suspendu en France et dans d'autres pays européens

La France a suspendu l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca le 15 mars, peu après l'Allemagne et l'Italie. Emmanuel Macron a expliqué que la suspension durerait jusqu'à un avis européen qui devrait être donné cette semaine.

Des questions autour du vaccin AstraZeneca ont surgi suite au décès d'une infirmière autrichienne vaccinée, qui a été expliqué par une mauvaise coagulation sanguine. L’Autriche a alors immobilisé un lot de vaccins.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала