Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France est «dans une sorte de troisième vague», selon Jean Castex

© Sputnik . Dominique Butin / Aller dans la banque de photosLes forces de l'ordre lors d'une action sur la loi Sécurité globale en novembre 2020, après l'introduction du deuxième confinement
Les forces de l'ordre lors d'une action sur la loi Sécurité globale en novembre 2020, après l'introduction du deuxième confinement - Sputnik France, 1920, 16.03.2021
S'abonner
Alors que l’exécutif assurait en janvier que la France était toujours en deuxième vague et espérait éviter une troisième, Jean Castex a estimé ce 16 mars qu’on traverse «une sorte de troisième vague» épidémique.

Lors des questions au gouvernement, le Premier ministre a déclaré que la crise sanitaire en France semblait être entrée dans une nouvelle étape alors que «l'épidémie joue les prolongations».

«Nous sommes dans une sorte de troisième vague de l'épidémie», a annoncé Jean Castex un an jour pour jour après l'annonce du premier confinement.

La nouvelle vague est «caractérisée par des variants nombreux», et la vaccination, qui est «au premier rang de la stratégie», permettra d'en sortir, a-t-il ajouté.

Fin janvier, dans le contexte de la propagation des variants du coronavirus, des médecins ont déjà évoqué le spectre d’une troisième vague se profilant dans l’Hexagone. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, disait pourtant espérer que les restrictions imposées permettraient de l’éviter. Sur cette base, la décision de ne pas reconfiner a été prise.

Pour Melita Vujnovic, la représentante de l’OMS en Russie, l'immunité collective n'était «pas encore suffisante» dans le monde mi-février pour être sûr à 100% d’éviter une nouvelle vague.

Une «partie de la liberté» retrouvée cet été?

Dans un récent entretien au Monde, le Premier ministre a constaté que le pays était sur «le fil du rasoir» du point de vue épidémique. La situation dans les hôpitaux, qui devaient déprogrammer 40% des opérations pour libérer des lits, a été jugée «préoccupante» par M.Castex.

Invité ensuite sur Twitch par Samuel Étienne le 14 mars, le chef du gouvernement a espéré que les Français pourraient retrouver une «partie de la liberté» cet été.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала