Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Marlène Schiappa glisse une réplique de Spider-man pour argumenter sur l’affaire Mila

Spider-Man - Sputnik France, 1920, 16.03.2021
S'abonner
Marlène Schiappa a utilisé une réplique culte de Spider-man lors de son passage dans Touche pas à mon poste, où elle a commenté la suspension temporaire du compte Twitter de Mila. Une référence un peu trop légère au goût de nombreux internautes.

Lundi 15 mars, la ministre déléguée à la Citoyenneté Marlène Schiappa a commenté la suspension du compte Twitter de Mila sur le plateau de Touche pas à mon poste (TPMP). L’adolescente avait été la cible d’une vague d’insultes après une publication d’un dessin de son enfance et avait été sanctionnée après avoir répondu à l’un de ses détracteurs.

Des signalements faits à la plateforme pour «harcèlement» auraient permis à ces derniers de faire suspendre le compte. Un mécanisme hors du contrôle du gouvernement et dénoncé par Mme Schiappa, qui s’interroge notamment sur les moyens déployés par le réseau social pour modérer les contenus.

«C’est gérable si on s’en donne les moyens. Je pense que, comme dirait Spider-man, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités», a-t-elle déclaré.

Une scène largement moquée sur la Toile, notamment par l’humoriste Jean-Marie Bigard. Cette phrase n’est d’ailleurs pas prononcée par Spider-Man (ou Peter Parker) mais par son Oncle Ben, ont fait remarquer des internautes.

Toujours lundi, Mila a récupéré son compte, sans explications ni excuses de la part de Twitter, selon Le Point. «J'ai retrouvé mon compte, je suis hyper-contente! Comme quoi, c'est toujours la bêtise qui perd à la fin. C'est ce que je retiens en tout cas», a-t-elle réagi auprès de l’hebdomadaire.

Citation politisée?

Comme l’a fait remarquer le réalisateur Romain Mollet sur Twitter, la célèbre citation de l’homme-araignée a déjà été utilisée plus d’une fois par des personnalités politiques françaises.

L’ancien Premier ministre Édouard Philippe l’avait par exemple lancée dans le documentaire de 2016 «Édouard, mon pote de droite» ainsi que lors d’un discours à Paris en mai 2018 lorsqu’il était en fonction à Matignon. En 2008, Christine Lagarde, ministre de l’Économie à l’époque, l’avait même citée en anglais lors d’une allocution à Bercy.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала