Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En Alaska, les premiers échanges houleux entre Pékin et Washington de l’ère Biden

© REUTERS / Hyungwon KangDrapeaux de la Chine et des USA
Drapeaux de la Chine et des USA - Sputnik France, 1920, 19.03.2021
S'abonner
Les États-Unis et la Chine ont vivement critiqué leurs politiques respectives jeudi, lors de leur première réunion physique à haut niveau ministériel en Alaska.

Les États-Unis, qui ont accusé la Chine de «démagogie» et de violer le protocole de la réunion, attendent un changement d'attitude de la Chine, qui avait elle-même fait part de ses espoirs de rétablir des relations moins amères avec les États-Unis.

Reproches américains

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a déclaré à son homologue chinois Yang Jiechi que les États-Unis allaient discuter de leurs «profondes inquiétudes» à propos des agissements de la Chine dans la région du Xinjiang, à Hong Kong et à Taiwan, de même que les attaques informatiques contre les États-Unis et les mesures de coercition économique contre des alliés de Washington.

«Chacune de ces actions menacent l'ordre basé sur le droit qui préserve la stabilité mondiale», a dit le secrétaire d'État américain.

La Chine contre-attaque

Dans une longue riposte aux déclarations préliminaires des représentants américains, le ministre chinois des Affaires étrangères a accusé les États-Unis d'user de leur puissance militaire et de leur suprématie financière pour faire pression sur des pays, et d'abuser du motif de sécurité nationale pour menacer l'avenir du commerce international.

Vladimir Poutine - Sputnik France, 1920, 18.03.2021
Poutine invite Biden à une discussion ouverte en public
Yang Jiechi a ajouté que la région du Xinjiang, Hong Kong et Taiwan étaient des parties indissociables du territoire chinois et que Pékin s'opposait fermement à toute ingérence américaine dans ses affaires internes.

Il a déclaré que les droits de l'Homme aux États-Unis se trouvaient à un plancher, avec des Afro-Américains «massacrés», ajoutant qu'États-Unis et Chine feraient mieux de s'occuper chacun de leurs affaires.

Le chef de la diplomatie chinoise a dit qu'il était nécessaire d'abandonner la «mentalité de guerre froide» et de confrontation. «Nous espérons ne voir aucune confrontation, aucun conflit, un respect mutuel et une coopération gagnant-gagnant avec les États-Unis», a-t-il ajouté.

Les discussions entre les deux pays devraient se poursuivre vendredi.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала