Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Maltraitée par les visiteurs, une statue de cire de Trump retirée d’un musée

© REUTERS / Susana Vera une statue de cire de Trump dans le musée de cire à Madrid
 une statue de cire de Trump dans le musée de cire à Madrid - Sputnik France, 1920, 19.03.2021
S'abonner
Dans un musée de statues de cire au Texas, celle de l'ancien Président américain Donald Trump a été enlevée de l’exposition car… les visiteurs la brutalisaient régulièrement.

Les mésaventures continuent pour les statues de cire de Donald Trump aussi bien dans le monde qu’aux États-Unis. À San Antonio (Texas), Waxworks Louis Tussauds a dû prendre une mesure insolite pour préserver l’une d’entre elles.

Une statue de cire de Donald Trump a été déplacée dans une réserve car des visiteurs du musée «avec des sentiments intenses et un manque de retenue» ne cessaient de la frapper, relate San Antonio Express News.

Ces visiteurs ont frappé et égratigné la représentation de l’ancien dirigeant, infligeant tellement de dégâts que la direction l'a retirée de la vue du public, a expliqué Clay Stewart, propriétaire du Louis Tussauds Museum.

«Lorsqu'il s'agit d'une personnalité hautement politique, les attaques peuvent être un problème», a déclaré Stewart, soulignant que les égratignures sur le visage de Trump étaient profondes.

Destin incertain de la statue

Le musée n’a pas précisé ce qu’il adviendra de cette statue, si elle sera réparée et quand, et si l’établissement compte la remettre dans son exposition. Stewart a déclaré que cela n'arrivera probablement pas avant que le musée n'ait reçu une statue de cire du Président Joe Biden, actuellement en préparation à Orlando, en Floride.

Disposant d’un espace limité, le musée doit décider des personnalités à afficher en fonction de la popularité du politique, de la célébrité ou de l'athlète vedette au fil du temps.

Le retrait de Trump a été le résultat des dommages subis par la statue, et non des flux et reflux de son statut public, souligne le musée.

Le responsable a noté que les dommages ont commencé à l'été 2020, au plus fort de la course présidentielle. La statue avait alors été déplacée dans le hall, où les caissiers pouvaient le suivre, mais cela n’a pas empêché certains visiteurs de montrer leur ressentiment.

«Nous avons toujours eu des problèmes avec la section présidentielle parce que quel que soit le Président – Bush, Obama ou Trump – ils ont tous été cognés par des gens», a déclaré Stewart. «Les oreilles ont été arrachées à Obama six fois. Et puis le nez de [George Walter] Bush a été cassé.»

Pour Obama, actuellement posé près de l’ancien secteur de Trump dans le musée, les abus ont cessé, raconte le directeur. Dans un autre musée Louis Tussauds à Grand Prairie, la statue de Trump a été mieux accueillie, sans aucune attaque signalée.

Trump en golfeur après l’annonce de sa défaite aux élections

Ce n’est pas la première fois qu’une statue de Trump est confrontée à ce genre de réactions. En novembre dernier, le musée de cire Madame Tussauds de Londres avait changé la statue de Donald Trump en lui faisant abandonner son costume au profit d’une tenue de golf. En cause: le Président sortant était en effet en train de s’adonner à son sport favori lorsqu’il a appris la victoire de son rival Joe Biden à l’élection présidentielle.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала