Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Vulnérabilité historique»: un tsunami de poursuites et d’enquêtes frappe Donald Trump

© AP Photo / Gerald HerbertDonald Trump
Donald Trump - Sputnik France, 1920, 19.03.2021
S'abonner
«Après un moment d'invincibilité maximale à la Maison-Blanche, Trump est tombé à un niveau de vulnérabilité historique devant la loi», résume le Washington Post. L’ancien Président américain fait désormais face à une vague de problèmes judiciaires, alors que des enquêtes et des dizaines de poursuites surgissent.

La machine judiciaire s’emballe contre Donald Trump. L'ancien Président des États-Unis est accablé par une vague de poursuites en justice aussi bien pour son rôle dans l'assaut du Capitole du 6 janvier que pour sa tentative supposée d'influencer les résultats de l'élection présidentielle en Géorgie, relate le Washington Post.

29 enquêtes et poursuites

D’après le quotidien, 29 cas de poursuites sont en suspens au dernier décompte en date. Parmi ces 29 poursuites judiciaires auxquelles Trump est confronté, environ 18 résultent de différends avec ses propriétés comme des punaises de lit au Trump International Hotel Las Vegas ou encore une poursuite alléguant que son hôtel de Chicago a pris de l'eau de la rivière sans permis, décrit le journal.

Bien que Donald Trump ait fait face à de telles plaintes sans être Président, les nuages d’accusations s’amoncellent depuis que deux cabinets d’avocats l’ont abandonné après les événements du 6 janvier.

Le reste des poursuites semblent avoir été intentées durant sa présidence, visant ses actions ou pratiques commerciales, révélées alors qu'il était sous les projecteurs présidentiels.

Poursuites politiques

En plus des enquêtes sur ses déclarations d’impôts investiguées à New York, l’ex-Président fait face à pas moins de trois enquêtes concernant son rôle dans la prétendue «tentative de renverser l'élection de 2020». Deux de ces enquêtes sont basées en Géorgie, où le procureur du district du comté de Fulton a déclaré en février qu'il examinait l’appel de Trump au secrétaire d'État de Géorgie Brad Raffensperger. Durant leur conversation téléphonique, le Président aurait fait pression sur lui pour qu’il «trouve» les votes nécessaires afin de gagner l’élection.

En outre, le procureur général de Washington, Karl Racine, a ouvert une enquête criminelle sur son rôle dans l’assaut du Capitole. Dans la capitale, le républicain Bennie Thompson, président du comité de la sécurité intérieure de la Chambre, a déposé une plainte accusant Trump de conspiration afin d’intimider et de bloquer la certification par le Congrès des élections de 2020.

Accusations d’agression sexuelle

Donald Trump est également à l’origine de poursuites en diffamation à New York contre deux femmes qui affirment avoir été agressées sexuellement. Toutes deux ont déposé leurs plaintes alors qu’il était Président mais assurent que les agressions ont eu lieu des années plus tôt.

Le journal évoque encore l’une des «sagas judiciaires les plus inhabituelles». Un groupe d'anciens et d’actuels locataires d’immeubles de Trump affirment que celui-ci et son défunt père ont illégalement augmenté leurs loyers en utilisant de fausses factures pour gonfler leurs coûts de maintenance.

«Aucune accusation n'a été déposée contre Trump dans aucune de ces enquêtes. L'issue de ces poursuites est incertaine. Trump a levé plus de 31 millions de dollars pour son comité d'action politique post-présidentiel, qu'il pourrait exploiter pour payer les frais juridiques», conclut le Washington Post. «Mais le volume même de ces problèmes judiciaires indique que - après un moment d'invincibilité maximale à la Maison-Blanche - Trump est tombé à un niveau de vulnérabilité historique devant la loi.»
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала