Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

S'abonner
Des manifestations contre la haine et la violence envers les Américains d’origine asiatique ont eu lieu dans plusieurs villes des États-Unis après une récente fusillade à Atlanta.

Retrouvez des photos des manifestations dans ce diaporama de Sputnik.

© AP Photo / Steven SenneÀ San Francisco, Atlanta, Chicago, Pittsburgh et dans d’autres villes américaines, des manifestants ont protesté contre les récents cas de racisme.
Sur la photo: des manifestants à Newton, dans le Massachusetts.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
1/11
À San Francisco, Atlanta, Chicago, Pittsburgh et dans d’autres villes américaines, des manifestants ont protesté contre les récents cas de racisme.
Sur la photo: des manifestants à Newton, dans le Massachusetts.
© REUTERS / Lindsey WassonLes manifestations ont été organisées suite à des fusillades dans trois spas à Atlanta, en Géorgie, il y a une semaine.
Sur la photo: un jeune manifestant protestant contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Bellevue, dans l'État de Washington.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
2/11
Les manifestations ont été organisées suite à des fusillades dans trois spas à Atlanta, en Géorgie, il y a une semaine.
Sur la photo: un jeune manifestant protestant contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Bellevue, dans l'État de Washington.
© REUTERS / Lindsey WassonHuit personnes ont été tuées dans la fusillade. La plupart des victimes étaient d’origine asiatique, quatre étaient originaires de Corée du Sud.
Sur la photo: des manifestants à Bellevue, dans l'État de Washington.

Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
3/11
Huit personnes ont été tuées dans la fusillade. La plupart des victimes étaient d’origine asiatique, quatre étaient originaires de Corée du Sud.
Sur la photo: des manifestants à Bellevue, dans l'État de Washington.

© AP Photo / Damian DovarganesUn homme blanc, Robert Aaron Long, 21 ans, est suspecté d’avoir commis ces meurtres. Arrêté, il a avoué les faits mais insiste sur le fait qu’il n’a pas agi sur la base de la haine raciale mais à cause de sa «dépendance sexuelle».
Sur la photo: des manifestants contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Alhambra, en Californie.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
4/11
Un homme blanc, Robert Aaron Long, 21 ans, est suspecté d’avoir commis ces meurtres. Arrêté, il a avoué les faits mais insiste sur le fait qu’il n’a pas agi sur la base de la haine raciale mais à cause de sa «dépendance sexuelle».
Sur la photo: des manifestants contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Alhambra, en Californie.
© AFP 2021 Mark FelixL’enquête penche aussi pour cette thèse, puisque les salons de massage et de spa aux États-Unis servent souvent de couverture pour de la prostitution.
Sur la photo: un manifestant contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Houston, au Texas.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
5/11
L’enquête penche aussi pour cette thèse, puisque les salons de massage et de spa aux États-Unis servent souvent de couverture pour de la prostitution.
Sur la photo: un manifestant contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Houston, au Texas.
© AP Photo / Nam Y. HuhNéanmoins, cet événement est devenu un prétexte pour reparler du problème du racisme à l’égard des personnes d’origine asiatique aux États-Unis, qui s’était sensiblement aggravé ces dernières années.
Sur la photo: un participant à une manifestation contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Chicago, dans l’Illinois.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
6/11
Néanmoins, cet événement est devenu un prétexte pour reparler du problème du racisme à l’égard des personnes d’origine asiatique aux États-Unis, qui s’était sensiblement aggravé ces dernières années.
Sur la photo: un participant à une manifestation contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Chicago, dans l’Illinois.
© AFP 2021 Justin Sullivan/Getty ImagesSelon l’étude réalisée par Stop AAPI Hate, environ 3.800 incidents contre des personnes d’origine asiatique ont été recensés aux États-Unis au cours de l’année écoulée.
Sur la photo: des membres de la communauté chinoise font une danse du dragon dans le quartier chinois de San Francisco, en Californie.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
7/11
Selon l’étude réalisée par Stop AAPI Hate, environ 3.800 incidents contre des personnes d’origine asiatique ont été recensés aux États-Unis au cours de l’année écoulée.
Sur la photo: des membres de la communauté chinoise font une danse du dragon dans le quartier chinois de San Francisco, en Californie.
© REUTERS / Shannon StapletonNombreux sont ceux qui font le lien entre la montée des violences contre les Asiatiques et la pandémie de Covid-19.
Sur la photo: des participants à une manifestions contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Atlanta, en Géorgie.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
8/11
Nombreux sont ceux qui font le lien entre la montée des violences contre les Asiatiques et la pandémie de Covid-19.
Sur la photo: des participants à une manifestions contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Atlanta, en Géorgie.
© REUTERS / Rachel WisniewskiParticipants à une manifestation contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Philadelphie, en Pennsylvanie.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
9/11
Participants à une manifestation contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Philadelphie, en Pennsylvanie.
© AP Photo / Nam Y. HuhLe Président et la vice-Présidente des États-Unis ont publié une déclaration commune dans laquelle ils ont condamné la montée des violences contre les citoyens d’origine asiatique, tout en y blâmant implicitement Trump. Sans mentionner le nom de l’ancien Président, ils ont précisé que ses propos sur le «virus chinois» étaient à l’origine des violences.
Sur la photo: un chien d’un manifestant contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Chicago, dans l’Illinois.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
10/11
Le Président et la vice-Présidente des États-Unis ont publié une déclaration commune dans laquelle ils ont condamné la montée des violences contre les citoyens d’origine asiatique, tout en y blâmant implicitement Trump. Sans mentionner le nom de l’ancien Président, ils ont précisé que ses propos sur le «virus chinois» étaient à l’origine des violences.
Sur la photo: un chien d’un manifestant contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Chicago, dans l’Illinois.
© AFP 2021 Mark Felix Participante à une manifestation contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Houston, au Texas.
Stop Asian Hate: les manifestations des communautés asiatiques aux USA

 - Sputnik France
11/11
Participante à une manifestation contre la haine envers les personnes d’origine asiatique à Houston, au Texas.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала