Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Olivier Véran fait état de plus de 45.000 cas de Covid-19 en 24h en France

© Sputnik . Dominique Butin / Aller dans la banque de photosParis pendant l'épidémie de Covid-19
Paris pendant l'épidémie de Covid-19 - Sputnik France, 1920, 25.03.2021
S'abonner
Lors de sa conférence de presse hebdomadaire sur la situation épidémique en France, le ministre de la Santé a fait savoir ce jeudi 25 mars que le pays recensait 45.641 cas de Covid-19 en l’espace de 24 heures.

La France enregistre plus de 45.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures ce jeudi 25 mars, annonce Olivier Véran lors d’une conférence de presse hebdomadaire.

«Il y a eu 45.000 diagnostiqués ces dernières 24 heures, illustrant la nouvelle vague. La tendance est presque partout à l'accélération. La situation est la plus préoccupante en Île-de-France, Hauts-de-France et PACA», a-t-il assuré.

Santé publique France a précisé que le bilan journalier des contaminations au Covid-19 s'élevait à 45.641.

Selon le ministre de la Santé, la pression dans les hôpitaux français va continuer de grimper dans les prochains jours. Il y a un rajeunissement des malades admis en réanimation à cause du Covid-19, indique-t-il, ajoutant par ailleurs qu'ouvrir 2.200 lits de réanimation en Île-de-France était un «défi immense».

Il estime que 80% de déprogrammations vont être «sans doute» nécessaires dans les hôpitaux de la région pour augmenter les capacités de réanimation.

En outre, le nombre de patients en réanimation s’élève ce jeudi à 4.709 contre 4.651 la veille, selon les chiffres de Santé publique France.

Le pays annonce 225 décès supplémentaires imputés au coronavirus au cours des dernières 24 heures à l'hôpital, ce qui porte le total à 93.378.

7.168.437 personnes ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19.

«Extrêmement préoccupante»

Lors d'un déplacement à l'hôpital de Melun ce 25 mars, Jean Castex a qualifié la situation épidémique d’«extrêmement préoccupante», notamment en Île-de-France, et a appelé à «plus que jamais se serrer les coudes».

Le Premier ministre a insisté sur le fait qu’il faut que tout le monde respecte les mesures de freinage.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала