Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un adjoint au maire fait une remarque à des jeunes et se fait agresser

CC BY-SA 2.0 / benjis89 / Viaduc de ViroflayViroflay (archive photo)
Viroflay (archive photo) - Sputnik France, 1920, 25.03.2021
S'abonner
Plusieurs individus ont agressé un adjoint au maire d’une commune des Yvelines en pleine rue, alors qu’il sortait d’une réunion en mairie, selon Actu17. Cette agression s’inscrit dans la longue liste de violences et menaces visant des élus en France.

Jean-Michel Issakidis, adjoint au maire chargé de l’environnement et des finances de Viroflay et conseiller communautaire Versailles Grand Parc, a été agressé mercredi 24 mars, vers 19h20, par cinq jeunes alors qu’il sortait d’une réunion en mairie, relate Actu17.

M.Issakidis, 58 ans, s’est vu insulté après qu’il a demandé aux adolescents, qui étaient en train de fumer du cannabis dans la rue, de quitter les lieux, précise le média. Les jeunes l’ont ensuite saisi par le cou et l’ont fait chuter.

À un moment, l’adjoint au maire est parvenu à se débarrasser des assaillants et a appelé la police. Les agresseurs lui ont alors arraché le téléphone. Après l’arrivée de la police, quatre jeunes ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Versailles. Toutefois, le cinquième a réussi à s’enfuir avec le portable de l’élu.

Le quinquagénaire a déposé plainte.

Attaques contre des élus

Ces derniers mois, des actes de violences et menaces visant des élus se sont multipliés en France.

Le 6 mars, une cinquantaine de personnes ont menacé Pierre Oliver, maire LR du IIe arrondissement de Lyon, lorsqu’il a essayé de filmer des jeunes lors du tournage sauvage d'un clip. Plusieurs personnes ont plus tard été interpellées.

Le même jour, des tags menaçant de décapitation Alexandre Vincendet, maire Les Républicains de Rillieux-la-Pape, ont été découverts dans cette commune de la banlieue lyonnaise. Le 9 mars, un garçon de 11 ans a été interpellé. Il faisait partie d’un groupe de cinq individus qui taguaient des menaces visant le maire.

En février, un résident de Villeurbanne avait déjà été placé en garde à vue pour avoir adressé des menaces au maire de Rillieux-la-Pape.

Le 24 février, Jérémie Bréaud, le maire LR de Bron, près de Lyon, a été attaqué et son véhicule a été endommagé par une dizaine d’individus. Ces individus avaient précédemment saccagé sa voiture. M.Bréaud, avait déjà été menacé de mort et de décapitation à plusieurs reprises en octobre et janvier. Placé sous protection policière, il a récemment déclaré à Marianne que, d’après ses informations, il y avait eu environ 300 dépôts de plainte d'élus victimes d'agressions en 2020.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала