Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un armateur français compte rediriger ses navires pour contourner le canal de Suez

© REUTERS / MAXAR TECHNOLOGIESLe porte-conteneurs Ever Given bloque le canal de Suez (archive photo)
Le porte-conteneurs Ever Given bloque le canal de Suez (archive photo) - Sputnik France, 1920, 27.03.2021
S'abonner
Alors que le blocage accidentel du canal de Suez continue, l’armateur de porte-conteneurs français CMA-CGM a annoncé vouloir rediriger ses navires pour contourner cette artère maritime stratégique.

Les navires de la Compagnie maritime d'affrètement-Compagnie générale maritime française (CMA-CGM), qui passent habituellement par le canal de Suez, seront envoyés par d’autres routes maritimes tant que le canal de Suez restera bloqué suite à un incident, a annoncé ce samedi 27 mars le groupe CMA-CGM.

«Pour vos marchandises en attente de chargement, nous étudions actuellement des routes maritimes alternatives, des services ferroviaires ainsi que des solutions de fret aérien avec CMA-CGM AIR CARGO. Nous vous tiendrons informés lorsque ces options seront disponibles», indique le groupe dans un communiqué.

À l’heure actuelle, sept navires du groupe attendent de pouvoir emprunter le canal égyptien, dont deux se trouvent à son entrée nord et cinq autres à l’extrémité sud.

Blocage du canal de Suez

Le 23 mars, le porte-conteneurs géant MV Ever Given appartenant à la société japonaise Shohei Kisen Kaisha et battant pavillon panaméen s’est échoué au 151e kilomètre du canal de Suez à cause de vents puissants et d’une tempête de poussière qui avaient réduit la visibilité et compliqué la navigation. Le porte-conteneurs est affrété par la société de transport maritime taïwanaise Evergreen Marine Corporation.

Le navire, long de 400 mètres et d’un déplacement de 224.000 tonnes, a bloqué la navigation dans la partie sud à la voie unique du canal. L’incident a provoqué un embouteillage impliquant quelque 320 porte-conteneurs et pétroliers.

Pour l’instant, les tentatives de dégager le porte-conteneurs à l'aide de remorqueurs ont échoué. Le propriétaire du navire a demandé l'aide de la SMIT Salvage, unité de sauvetage de la société néerlandaise Royal Boskalis Westminster NV qui avait participé en 2000 à l'opération de sauvetage du sous-marin russe Koursk. Les États-Unis, la Chine, la Grèce et les Émirats arabes unis ont aussi offert leur assistance, selon l’administration du canal.

Le canal de Suez assure le passage d’environ 10% du commerce maritime international. Son blocage a déjà fait grimper les prix du pétrole.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала