Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un lot du Spoutnik V offert par les Russes à la Sardaigne? Un homme d'affaires italien lance un appel

© Photo Pixabay / SimonLa Sardaigne (photo d'archives)
La Sardaigne (photo d'archives) - Sputnik France, 1920, 30.03.2021
S'abonner
Afin d'éviter les obstacles qui peuvent être posés par les mécanismes européens dans l’achat du vaccin russe Spoutnik V une fois que l’EMA aura donné son feu vert, un homme d’affaires italien a proposé que les Russes offrent un lot à la Sardaigne qui pourrait alors vacciner sa population et démarrer la saison touristique en toute sécurité.

Alors que l'Agence européenne des médicaments (EMA) analyse toujours le Spoutnik V et alors que le commissaire européen au Marché intérieur a affirmé que le vaccin russe n’influencerait pas la situation en Europe, soulignant qu’elle était capable de produire et de livrer toutes les doses nécessaires, l’Italie a déjà plusieurs fois exprimé sa volonté d’obtenir ce vaccin anti-Covid russe. Cette fois, c’est le propriétaire de la société de tourisme italienne Studio Vacanze Group, Giovanni Sanna, qui s’est exprimé à ce sujet. Il a avancé l’idée que les Russes offrent du Spoutnik V à la Sardaigne pour vacciner sa population et démarrer sans obstacles la saison touristique estivale.

«Il y a beaucoup de Russes qui viennent sur la côte de la Sardaigne, et parmi eux beaucoup de gens riches et assez puissants qui pourraient acquérir un grand lot du vaccin Spoutnik V et l’offrir à la population de notre île. Je sais que ces gens sont là et sont prêts à apporter une aide sociale à la Sardaigne. C'est pour ça que j'ai pris cette initiative», a déclaré Giovanni Sanna à Sputnik.

Toutefois, questionné sur s’il s’était déjà rapproché des autorités locales et s’il avait reçu une réponse, il a affirmé ne pas l’avoir encore fait.

S’exprimant sur cette initiative, Giovanni Sanna a précisé qu’il parlait surtout des Russes qui ont lié leur vie à l’île italienne et qui habitent ou possèdent une propriété en Sardaigne.

«Maintenant, nous devons, sans perdre de temps, étudier la situation et au cas où un groupe de Russes voudrait aider la Sardaigne sur cette question, d’en servir, dès que l'ЕМА donnera au Spoutnik V son feu vert. Il serait optimal de le faire avant le début de la saison touristique pour que notre île soit comme avant l'un des endroits les plus attractifs de la Méditerranée», estime-t-il.

L'homme d'affaires a souligné qu’un don de vaccin permettrait de supprimer toutes sortes d’obstacles juridiques qui se posent sur l'arrivée du Spoutnik V en Italie.

«Dans ce cas, nous n'aurions pas à tenir compte des différentes règles de l'Union européenne régissant l'achat de ces préparations. Cela accélérerait sensiblement tout le processus. Bien sûr, il faudra quand même attendre l'autorisation de l’EMA, mais je pense qu'elle arrivera rapidement. J'espère que tout ira comme ça, et que les motivations politiques ne rendront pas difficile de prendre une décision positive sur le Spoutnik V», détaille-t-il à Sputnik.

Un milliardaire russe aide l’Italie

La proposition de Giovanni Sanna est basée sur l’expérience passée, quand l’homme d’affaires russe Alicher Ousmanov a offert à la Sardaigne 500.000 euros pour la lutte contre le Covid-19 en octobre 2020.

Le vaccin russe Spoutnik V intéresse l’Italie

Giovanni Sanna n’est pas le premier Italien qui se tourne vers le Spoutnik V et évoque la possibilité de se procurer ce vaccin russe.

Auparavant, le Premier ministre italien, Mario Draghi, avait déjà laissé entendre pouvoir agir par lui-même en attendant l'approbation du Spoutnik V par l’EMA. Le 19 mars, il a affirmé lors d’une conférence de presse que Rome pourrait prendre sa propre décision quant au vaccin Spoutnik V si aucune décision européenne commune n’est prise.

«Donc si la coordination européenne fonctionne, c’est très bien. Sinon, vous devez y aller seul. C'est du pragmatisme et je m’y réfère en premier», a-t-il expliqué.

Qui plus est, Matteo Salvini a lancé dans une interview à Sputnik qu’il ne comprenait pas pourquoi attendre et traîner quand il y a des vies en jeu.

«Si la coopération fonctionne, c'est bien, sinon nous le faisons nous-même. Je ne comprends pas pourquoi le délai devrait être prolongé quand il y a la santé de citoyens en plein milieu. […] Des milliers de citoyens de Saint-Marin ont déjà été vaccinés avec le Spoutnik V sans aucun effet négatif. J'espère qu'il n'y a pas de logique économique ou politique derrière ce délai prolongé», a-t-il lancé.

Parmi d’autres personnalités italiennes qui se sont exprimées en faveur de l’acquisition du vaccin russe, et certains ont même évoqué l’idée de le faire en contournant les mécanismes européens et la décision de l’UE, figure également le président de la région de Campanie Vincenzo De Luca ou encore Nello Musumeci, un homme politique italien, chef de file du mouvement Diventera Bellissima, ainsi que Carmine d'Anelli, le maire de la commune de Rodi Garganico.

En outre, le fabricant du Spoutnik V a déjà conclu des accords pour la production du vaccin sur le territoire italien en attentant la conclusion du régulateur européen.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала