Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des chercheurs danois avancent une théorie alternative de la composition de l’Univers

Voie lactée - Sputnik France, 1920, 02.04.2021
S'abonner
D’après une récente étude danoise, l’accélération et l’expansion de l’Univers pourraient être dues à une propriété de la matière noire liée au magnétisme, alors que l’énergie noire n’existe pas du tout.

L’expansion de l’Univers est due à une forme de matière noire dominée par un type spécial de force magnétique et non à l’énergie sombre comme cela était considéré auparavant, estiment des scientifiques de l’université de Copenhague.

Jusqu’à présent, les chercheurs estimaient que 70% de l’Univers en constante expansion et accélération était constitué d’énergie sombre, dont l’existence a été justifiée sur la base de la soi-disant constante cosmologique, développée par Albert Einstein en 1917.

Or, dans leur recherche dont les résultats sont publiés sur l’archive ouverte de prépublications arXiv, les scientifiques danois ont testé un modèle de simulation informatique qui comprenait des variables telles que la gravité, la vitesse d’expansion de l’Univers et X, force inconnue qui est le fondement de l’énergie sombre.

Des études plus approfondies nécessaires

Ainsi, en supposant que les particules de matière noire possèdent un type spécial de force magnétique, les auteurs de l’étude ont déterminé que cette force avait le même effet sur l’expansion du cosmos qui est actuellement attribué à l’énergie noire. Et bien, si ce modèle est précis, l’énergie noire n’aurait aucune raison d’exister.

Les chercheurs se montrent toutefois prudents dans leurs conclusions, soulignant que des preuves supplémentaires et des études plus approfondies sont nécessaires pour soutenir leur hypothèse.

Comme l’explique l’auteur principal de l’étude Steen Harle Hansen, si ses idées se confirment, cela changerait notre compréhension de la composition de l’Univers. «Il sera incroyablement excitant de retester notre résultat», indique Hansen.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала