Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale

S'abonner
Situées dans la mer de Chine méridionale, les îles Spratleys et Paracels sont depuis de nombreuses années au cœur d'un conflit international. Le Vietnam et la Chine sont les principales parties revendiquant la souveraineté sur ces territoires. Le Brunei, la Malaisie et les Philippines présentent également des revendications sur ces archipels.

Retrouvez les images concernant la situation dans la zone litigieuse de la mer de Chine méridionale dans ce diaporama de Sputnik.

© REUTERS / 2021 Maxar TechnologiesLe 21 mars, le secrétaire de la Défense nationale des Philippines, Delfin Lorenzana, a appelé la Chine à retirer ses navires de la zone litigieuse dans la mer de Chine méridionale. Selon les médias locaux, 220 bateaux de pêche croisent actuellement dans cette zone. Ces embarcations seraient sous le contrôle de milices chinoises liées, selon Manille, à l'armée de l’empire du Milieu.
Sur la photo: vue d'un groupe de navires de pêche au récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image prise par le satellite Maxar le 23 mars 2021.
Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale - Sputnik France
1/7
Le 21 mars, le secrétaire de la Défense nationale des Philippines, Delfin Lorenzana, a appelé la Chine à retirer ses navires de la zone litigieuse dans la mer de Chine méridionale. Selon les médias locaux, 220 bateaux de pêche croisent actuellement dans cette zone. Ces embarcations seraient sous le contrôle de milices chinoises liées, selon Manille, à l'armée de l’empire du Milieu.
Sur la photo: vue d'un groupe de navires de pêche au récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image prise par le satellite Maxar le 23 mars 2021.
© REUTERS / Philippine Coast Guard/National Task Force-West Philippine SeaLe secrétaire de la Défense nationale des Philippines a qualifié les agissements de Pékin de provocateurs. Selon lui, la zone en question «fait partie de la zone économique exclusive des Philippines et du plateau continental où les Philippins ont un droit exclusif sur les ressources».
Sur la photo: les navires chinois, qui seraient sous le contrôle des milices maritimes chinoises, au récif Whitsun dans la mer de Chine méridionale. La photo a été prise le 27 mars 2021.
Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale - Sputnik France
2/7
Le secrétaire de la Défense nationale des Philippines a qualifié les agissements de Pékin de provocateurs. Selon lui, la zone en question «fait partie de la zone économique exclusive des Philippines et du plateau continental où les Philippins ont un droit exclusif sur les ressources».
Sur la photo: les navires chinois, qui seraient sous le contrôle des milices maritimes chinoises, au récif Whitsun dans la mer de Chine méridionale. La photo a été prise le 27 mars 2021.
© REUTERS / 2021 Maxar TechnologiesLe 25 mars, lors d'une rencontre avec l'ambassadeur chinois, le Président philippin, Rodrigo Duterte, a déclaré que les Philippines prendraient toutes les mesures visant à protéger leur domaine maritime. Auparavant, Duterte a menacé que les Philippines recourent à l’accord de coopération en matière de défense avec les États-Unis en cas de tensions militaires dans les zones litigieuses dans la mer de Chine méridionale.
Sur la photo: vue d'ensemble des navires de pêche et du récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image de satellite prise le 23 mars 2021.
Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale - Sputnik France
3/7
Le 25 mars, lors d'une rencontre avec l'ambassadeur chinois, le Président philippin, Rodrigo Duterte, a déclaré que les Philippines prendraient toutes les mesures visant à protéger leur domaine maritime. Auparavant, Duterte a menacé que les Philippines recourent à l’accord de coopération en matière de défense avec les États-Unis en cas de tensions militaires dans les zones litigieuses dans la mer de Chine méridionale.
Sur la photo: vue d'ensemble des navires de pêche et du récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image de satellite prise le 23 mars 2021.
© REUTERS / Philippine Coast Guard/National Task Force-West Philippine SeaJake Sullivan, conseiller du Président américain à la sécurité nationale, dans une conversation téléphonique avec son homologue philippin, Hermogenes Esperon, a confirmé la possibilité d'appliquer un accord bilatéral sur la défense mutuelle dans la mer de Chine méridionale.
Sur la photo: les navires chinois, qui seraient sous le contrôle des milices maritimes chinoises, au récif Whitsun dans la mer de Chine méridionale. La photo a été prise le 27 mars 2021.
Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale - Sputnik France
4/7
Jake Sullivan, conseiller du Président américain à la sécurité nationale, dans une conversation téléphonique avec son homologue philippin, Hermogenes Esperon, a confirmé la possibilité d'appliquer un accord bilatéral sur la défense mutuelle dans la mer de Chine méridionale.
Sur la photo: les navires chinois, qui seraient sous le contrôle des milices maritimes chinoises, au récif Whitsun dans la mer de Chine méridionale. La photo a été prise le 27 mars 2021.
© REUTERS / 2021 Maxar TechnologiesDans le message de la Maison-Blanche, il a été noté que Washington et Manille avaient exprimé des «préoccupations communes» à la suite du rassemblement de bateaux chinois dans la zone des îles Spratleys.
Sur la photo: vue des navires de pêche ancrés au récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image prise par le satellite Maxar le 23 mars 2021.
Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale - Sputnik France
5/7
Dans le message de la Maison-Blanche, il a été noté que Washington et Manille avaient exprimé des «préoccupations communes» à la suite du rassemblement de bateaux chinois dans la zone des îles Spratleys.
Sur la photo: vue des navires de pêche ancrés au récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image prise par le satellite Maxar le 23 mars 2021.
© REUTERS / Philippine Coast Guard/National Task Force-West Philippine SeaLa Chine et les membres de l'ASEAN –Philippines, Malaisie, Brunei et Vietnam– ont un litige territorial concernant les îles Spratleys dans la mer de Chine méridionale. En juillet dernier, les États-Unis ont officiellement rejeté les revendications de la Chine relatives à un certain nombre de territoires dans la mer de Chine méridionale.
Sur la photo: les navires chinois, qui seraient sous le contrôle des milices maritimes chinoises, au récif Whitsun dans la mer de Chine méridionale. La photo a été prise le 27 mars 2021.
Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale - Sputnik France
6/7
La Chine et les membres de l'ASEAN –Philippines, Malaisie, Brunei et Vietnam– ont un litige territorial concernant les îles Spratleys dans la mer de Chine méridionale. En juillet dernier, les États-Unis ont officiellement rejeté les revendications de la Chine relatives à un certain nombre de territoires dans la mer de Chine méridionale.
Sur la photo: les navires chinois, qui seraient sous le contrôle des milices maritimes chinoises, au récif Whitsun dans la mer de Chine méridionale. La photo a été prise le 27 mars 2021.
© REUTERS / 2021 Maxar TechnologiesLes États-Unis accusent également Pékin de mettre en place des bases militaires sur les îles qui font l’objet du litige, en disant qu’il s'agit d'une violation du droit international.
Sur la photo: vue d'un groupe de navires de pêche au récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image prise par le satellite Maxar le 23 mars 2021.
Litige entre la Chine et les Philippines dans la mer de Chine méridionale - Sputnik France
7/7
Les États-Unis accusent également Pékin de mettre en place des bases militaires sur les îles qui font l’objet du litige, en disant qu’il s'agit d'une violation du droit international.
Sur la photo: vue d'un groupe de navires de pêche au récif Whitsun, que Manille appelle le récif Julian Felipe, sur cette image prise par le satellite Maxar le 23 mars 2021.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала