Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Aucun lien entre le vaccin Johnson & Johnson et les caillots sanguins, selon le régulateur US

© REUTERS / JOHNSON & JOHNSONLe vaccin Janssen Covid-19 de Johnson & Johnson (archive photo)
Le vaccin Janssen Covid-19 de Johnson & Johnson (archive photo) - Sputnik France, 1920, 10.04.2021
S'abonner
Après la constatation de cas de caillots sanguins chez des personnes immunisées avec le vaccin Johnson & Johnson aux États-Unis, le régulateur américain a déclaré n’avoir trouvé aucun lien entre les cas de thrombose et la vaccination.

Rien n’indique qu’il y aurait un lien entre la vaccination avec la préparation unidose Janssen Covid-19 de Johnson & Johnson (J&J) et les cas suspects de caillots sanguins et de bas niveaux de plaquettes dans le sang, a annoncé ce samedi 10 avril la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis.

«La FDA est au courant d'informations aux États-Unis sur d’événements thromboemboliques graves, parfois associés à une thrombopénie (bas niveaux de plaquettes dans le sang), qui se sont produits chez quelques individus après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19 de Janssen. Pour le moment, nous n'avons pas trouvé de lien de causalité avec la vaccination et nous continuons notre enquête et évaluation de ces cas», a indiqué la FDA à l’agence France-Presse.

Selon les experts américains, il peut y avoir de nombreuses causes pour les effets indésirables constatés. La FDA a promis de mettre le public au courant de ses conclusions dès qu’elle aura recueilli plus d’informations.

Effets indésirables du vaccin J&J aux USA

Le 8 avril, des responsables de la santé de la Caroline du Nord ont déclaré avoir suspendu l’utilisation du vaccin Janssen sur trois sites après qu’au moins 26 personnes ont eu des effets indésirables, plus particulièrement des évanouissements. Onze personnes ont en outre eu des réactions indésirables et deux d’entre elles ont été hospitalisées le 7 avril après avoir reçu ce même vaccin dans le Colorado.

Début mars, un Américain de 74 ans a fait une réaction sévère quelques jours après avoir reçu une injection du vaccin de Johnson & Johnson dans un village d’Ashland, en Virginie. Ses médecins traitants ont conclu que sa réaction, considérée comme très rare, était liée à l’administration du vaccin.

Une étude sur le vaccin de J&J en Europe

Le 9 avril, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a aussi déclaré étudier les données du vaccin Janssen Covid-19, suite au signalement de quatre cas suspects chez des personnes ayant reçu le produit, dont l’un lors d’un test clinique et trois lors de la vaccination aux États-Unis. Une personne est décédée.

Le vaccin en question est validé depuis le 11 mars dans l’Union européenne, mais aucun pays européen n’a encore commencé à l’utiliser.

Le vaccin développé par Janssen Pharmaceutica, une filiale de Johnson & Johnson, est homologué dans une trentaine de pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала