Pendant la pandémie, «nos assiettes ont été une sorte de porte ouverte sur le monde»

Quel rapport entre la crise sanitaire et notre alimentation? Pierre Raffard, codirecteur du Food 2.0 Lab à Paris, explique pour Le Désordre mondial les liens qui sous-tendent les logiques d’approvisionnement.

Les Français et les citoyens d’autres pays ont découvert le lien entre leur alimentation et la politique par le biais des ruptures de stock de certains produits alimentaires en début de crise.

Analyse de Pierre Raffard, codirecteur du Food 2.0 Lab à Paris, au micro de Rachel Marsden. 

«La crise a fait apparaître que nos assiettes étaient une sorte de porte ouverte sur le monde, que les ingrédients que l’on achète venaient de très loin. La décision de plusieurs gouvernements français, mais aussi nord-américains ou européens, de fermer temporairement les frontières a posé des questions particulièrement importantes sur les logiques d’approvisionnement, de distribution et aussi les logiques politiques et géopolitiques qui les sous-tendent.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала