Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie limite son trafic aérien vers la Turquie et la Tanzanie jusqu’en juin à cause du Covid-19

Aéroport - Sputnik France, 1920, 12.04.2021
S'abonner
La Russie a dû suspendre la plupart de ses vols vers la Turquie confrontée à une recrudescence des cas de Covid-19. Les voyagistes s’organisent pour offrir des alternatives aux 500.000 touristes ayant déjà réservé leurs billets. La Tanzanie est également concernée.

La Russie, qui avait pourtant rouvert des liaisons aériennes avec plusieurs pays fin mars, va limiter ses vols vers la Turquie du 15 avril au 1er juin. Le pays subit en effet de plein fouet une nouvelle vague épidémique, au point de posséder le plus haut taux d’infection parmi les États ayant un trafic aérien avec la Russie, comme l’a déclaré la vice-Première ministre Tatiana Golikova lors d’un briefing.

«Nous avons décidé de restreindre les vols réguliers et charters depuis les aéroports internationaux russes vers les aéroports de Turquie et dans la direction opposée du 15 avril de cette année au 1er juin», précise la responsable.

Il n’y aura plus que deux vols par semaine entre Moscou et Istanbul, a ajouté Tatiana Golikova. Les agences de voyages ont également été invitées à suspendre la vente de voyages organisés vers la Turquie.

Par ailleurs, les liaisons aériennes vers la Tanzanie seront également suspendues aux mêmes dates.

Situation critique en Turquie

La semaine dernière, le nombre journalier de cas de Covid-19 en Turquie dépassait les 55.000, soit cinq fois plus que début mars, rapporte Reuters. Le pays se situe au quatrième rang mondial quant aux contaminations quotidiennes, situation qui a poussé Ankara à durcir les restrictions sanitaires le 29 mars. Un confinement le week-end a été annoncé, ainsi que la fermeture des restaurants alors que le ramadan doit débuter mardi 13 avril. Le couvre-feu national à 21h est toujours en vigueur.

La plupart des Russes porteurs du virus qui reviennent de l’étranger arrivent d’ailleurs de Turquie, a souligné lors d’un briefing Anna Popova, directrice de l’agence sanitaire russe (Rospotrebnadzor).

Des alternatives possibles

Quelque 500.000 touristes avaient réservé leurs billets pour partir en Turquie à cette période, a précisé à Sputnik Maya Lomidze, directrice exécutive de l’Association des tour-opérateurs russes. Elle précise que dans ce type de situations, plusieurs options s’offrent aux compagnies aériennes et voyagistes: du remboursement des billets au report des dates, en passant par le changement de destination.

En Russie, les stations balnéaires de la région de Kouban se sont dites prêtes à recevoir les clients qui ne pourraient pas se rendre en Turquie. Le taux d’incidence est en effet en baisse, et les lieux de villégiatures se préparent pour la haute saison, a précisé Veniamin Kondratyev, gouverneur de la région de Krasnodar, en conférence de presse. De Sotchi à Anapa, les bords de la mer Noire sont en effet très prisés des Russes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала