La BBC reçoit plus de 100.000 plaintes pour avoir stoppé ses programmes à la mort du prince Philip

© AP Photo / Alastair GrantBBC
BBC - Sputnik France, 1920, 13.04.2021
Après que la BBC a interrompu plusieurs émissions pour rendre hommage au duc d’Édimbourg décédé le 9 avril, plus de 100.000 téléspectateurs se sont plaints, rapporte le Guardian.

Le décès du prince Philip a suscité une couverture médiatique importante au Royaume-Uni. Le long hommage de la BBC a même mis en colère de nombreux téléspectateurs qui l’ont considéré comme excessif.

Un nombre de plaintes jamais atteint pour la télévision britannique a été reçu par la BBC suite à sa couverture consacrée à ce triste événement, rapporte le Guardian.

Selon le quotidien, qui en a pris connaissance, au moins 110.994 réactions négatives ont été recensées au cours du week-end. La holding publique, quant à elle, a promis d’annoncer leur nombre exact le jeudi 15 avril.

Parmi les raisons de la colère, les téléspectateurs se sont indignés de la déprogrammation d’émissions telles que le feuilleton EastEnders et la finale de MasterChef au profit de programmes rendant hommage au duc d’Édimbourg sur plusieurs chaînes de la BBC.

«La couverture de cet événement a occupé toute une soirée en excluant tous les autres sujets, y compris celui de la pandémie. Une certaine couverture était justifiée, mais pas de cette ampleur», a réagi un téléspectateur dans sa plainte, citée par le Guardian.

Parmi tous ces insatisfaits, 116 se sont tout simplement plaint du fait qu’il était trop facile de faire part de leur mécontentement concernant cette couverture médiatique. Ce alors que la BBC a mis en place le 10 avril un formulaire simplifié de dépôt de plaintes sur son site, suscitant une avalanche de réactions négatives.

Des plaintes commentées

De nombreux journalistes et personnalités ont réagi à cette indignation de masse contre l’attention portée à la mort du mari de la reine d’Angleterre. «Une triste réalité», a dénoncé sur Twitter le rédacteur politique du Sun.

Dans leurs réactions, certains ont pointé le fait que 116 plaintes avaient pour simple objet de fustiger la fonctionnalité du dispositif.

Le professeur de politique et de philosophie Adrian Hilton a supposé que «s’ils [la BBC] souhaitent créer un formulaire pour que les gens se plaignent de leur formulaire de plainte contre le prince Philip, je m'assurerai qu'il dépasse les 100.000».

Pour Molly Jong-Fast, journaliste chez le Daily Beast, média américain, il s’agit d’un «changement culturel intéressant en Grande-Bretagne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала