Des avions-espions US se relayent près des frontières russes, selon des sites spécialisés

© AFP 2022 USAF/GREG DAVISUn avion de reconnaissance RC-135 (archive photo)
Un avion de reconnaissance RC-135 (archive photo) - Sputnik France, 1920, 03.05.2021
Deux avions de reconnaissance de l’US Air Force et de l’US Navy ont passé plusieurs heures à tour de rôle à proximité des frontières russes, au-dessus de la mer Noire, selon les sites Internet qui surveillent les vols des avions militaires. Ces missions font suite à d’autres vols d’avions-espions détectés les jours précédents.

Un avion de reconnaissance électronique stratégique RC-135W de l'US Air Force et un avion de patrouille maritime P-8A Poseidon de l'US Navy ont survolé ce lundi 3 mai la mer Noire, non loin des frontières de la Russie, relatent les sites Internet consacrés aux vols d’avions, qui ont suivi les signaux de leurs transpondeurs.

​Le RC-135W a décollé de la base de Souda Bay, en Crète, avant de passer près de trois heures près de la Crimée et du territoire de Krasnodar.

​Le P-8A Poseidon, qui est arrivé depuis la base aérienne de Sigonella, en Sicile, a d’abord volé au sud-ouest de la Crimée et du port de Sébastopol.

​Il a ensuite volé le long de la côte sud de la péninsule, du territoire de Krasnodar et du port de Novorossiïsk.

Des vols de reconnaissance quotidiens

Le 2 mai, un P-8A Poseidon avait aussi mené une mission de reconnaissance près des frontières russes en mer Noire.

Le 1er mai, les sites spécialisés ont en outre fait état de vols de deux drones stratégiques RQ-4B Global Hawk de l’armée de l’air américaine, près des frontières maritimes de la Crimée et du territoire de Krasnodar. Les deux drones ont plus tard survolé l’espace aérien ukrainien, surveillant la ligne de séparation des forces dans le Donbass. Un drone avait décollé de la base de Sigonella, alors que l’autre était arrivé d’une base située dans les Émirats arabes unis.

Un MiG-31 russe a escorté un drone américain RC-135 au-dessus du Pacifique le 16 avril, un jour après que Joe Biden a appelé à la désescalade dans les relations avec Moscou tout en introduisant une nouvelle série de sanctions.

En décembre, des avions-espions français et américain ont été interceptés par un Soukhoï Su-30 près de la frontière russe au-dessus de la mer Noire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала