Policier tué à Avignon: le tireur présumé identifié, d'après le procureur

© SputnikChamps-Élysées: hommage à Éric Masson, policier tué à Avignon, le 9 mai 2021
Champs-Élysées: hommage à Éric Masson, policier tué à Avignon, le 9 mai 2021 - Sputnik France, 1920, 10.05.2021
Faisant le point sur l'enquête portant sur le meurtre du brigadier Éric Masson, le procureur de la République d’Avignon, Philippe Guémas, a fait savoir que le travail de la police judiciaire avait permis d’identifier l’auteur potentiel des tirs.

Quatre personnes étaient en garde à vue lundi dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un policier mercredi à Avignon lors d'une opération de lutte contre le trafic de drogue, dont l'auteur potentiel du coup de feu qui a atteint mortellement le brigadier Éric Masson, a déclaré le procureur de la République d'Avignon, Philippe Guémas, lors d'une conférence de presse.

«La police judiciaire a pu réunir des renseignements qui nous ont permis d’identifier l’auteur potentiel des coups de feu», a-t-il déclaré.

La police a interpellé dimanche soir à un péage situé à une vingtaine de kilomètres d'Avignon trois individus: le tireur présumé, un deuxième individu «présent à ses côtés au moment des faits» ainsi que le conducteur du véhicule à bord duquel ils ont été arrêtés. La sœur du tireur présumé a été interpellée lundi matin à Avignon.

Un tag menaçant et faisant référence à la mort d'Éric Masson, a été découvert sur un mur à Lyon - Sputnik France, 1920, 10.05.2021
Un tag menaçant la police après le meurtre d'Avignon découvert à Lyon
L'enquête a permis d'apprendre ce week-end que les deux principaux suspects étaient susceptibles de quitter Avignon pour se réfugier en Espagne, a précisé Philippe Guémas.

Deux suspects déjà connus de la justice

Ces deux suspects sont âgés de 19 et 20 ans et ont été condamnés plusieurs fois pour des faits de violence et d'infraction à la législation sur les stupéfiants, a-t-il mis en valeur.

«Le cas du conducteur du véhicule semble être quelque peu différent puisqu'il est âgé d'une cinquantaine d'années et son rôle exact devra être précisé par l'enquête», a-t-il ajouté.

La mort d'Éric Masson a suscité une vive émotion dans les rangs de la police à travers la France.

Le Premier ministre, Jean Castex, recevra lundi soir des représentants des syndicats de police et présidera mardi une cérémonie en hommage au policier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала