De tous les Démocrates, Joe Biden est «celui qui a la relation la plus ancienne et amicale avec Israël»

La résurgence du conflit israélo-palestinien a obligé le Président américain Joe Biden à montrer son positionnement sur la question, provoquant des turbulences au sein du parti démocrate. Analyse de David Elkaïm, chercheur au Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), pour Le Désordre mondial.

Comment le Président Joe Biden s’est-il sorti d’un de ses premiers grands tests diplomatiques: celui qui le met face au conflit israélo-palestinien?

David Elkaïm, chercheur au Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) et auteur de L’histoire des guerres d’Israël (Éd. Tallandier), analyse les implications internes et internationales au micro Rachel Marsden:

«Joe Biden a pesé de tout son poids pour le cessez-le-feu. Il faut rappeler que c’est un vieux routier du parti démocrate. Dans son parti, c’est celui qui a la relation la plus ancienne et amicale avec Israël, et même directement avec Netanyahu. Ils se connaissent assez bien. Il n’y a aucun doute sur le fait que l’administration américaine d’aujourd’hui –Biden comme Blinken– reste tout à fait amie d’Israël.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала