Un pilote US condamné à un an de prison avec sursis pour s’être déshabillé devant sa copilote

© AP Photo / David GoldmanAvion de Southwest Airlines
Avion de Southwest Airlines - Sputnik France, 1920, 30.05.2021
Un ex-pilote de Southwest Airlines a été condamné à un an de prison avec sursis et à une amende de 5.000 dollars pour s’être déshabillé devant la collègue qui le secondait sur le vol Philadelphie–Orlando.

Le tribunal fédéral du Maryland a condamné à un an de prison avec sursis l’ex-pilote Michael Haak pour s’être déshabillé devant sa copilote en plein vol, indique un document publié sur le site du département de la Justice.

Le coupable devra en outre payer une amende de 5.000 dollars (près de 4.100 euros).

L’incident en question date d’août dernier. Haak, 60 ans, qui pilotait alors un avion de Southwest Airlines reliant Philadelphie à Orlando, s’est déshabillé sous les yeux de sa collègue, qui ne le connaissait pas, juste après le décollage. Dans le même temps, il a lancé une vidéo à caractère pornographique sur son ordinateur portable. Selon la justice, ce comportement s’est poursuivi pendant toute la durée du vol.

L’enquête sur l’incident a été menée avec la participation du FBI, souligne le département.

Pornographie dans les avions, un vrai problème

Le visionnage de films pornographique à bord d’avions a jusqu’à présent compté parmi les privilèges (douteux) des passagers: ainsi, en 2019, United Airlines, l’une des plus importantes compagnies aériennes au monde, a été interpellée par le National Center on Sexual Exploitation pour ne pas prendre assez au sérieux ce problème, ainsi que celui du harcèlement sexuel dans ses avions.

L’entreprise a d’ailleurs été placée sur la liste des sociétés américaines facilitant, par leurs actions ou leur inaction, l’exploitation sexuelle. Ainsi pointée du doigt, la compagnie a annoncé une série de mesures pour lutter contre ce type de comportement.

En effet, en décembre dernier, un de ses pilotes a été condamné à de la prison ferme pour avoir partagé avec des tierces personnes des photos explicites d’une hôtesse de l’air avec qui il avait eu une relation. La victime affirmait avoir dénoncé ces agissements à sa hiérarchie mais l’homme n’avait pas été inquiété.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала