La Russie annonce des mesures en réponse à l’activité de l’Otan près de ses frontières

© Sputnik . Service de presse du ministère russe de la Défense  / Aller dans la banque de photosExercice dans la région militaire Ouest, archives
Exercice dans la région militaire Ouest, archives  - Sputnik Afrique, 1920, 31.05.2021
Dans un contexte d’intensification des vols de reconnaissance des pays membres de l’Otan et de présence de navires de guerre près de ses frontières, la Russie compte renforcer d’ici 2022 militairement sa partie occidentale.

D’ici fin de l’année en cours, la région militaire Ouest verra la création d’une vingtaine de nouvelles unités et formations militaires, a fait savoir le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Et de préciser qu’il s’agit d’une réponse à l’activité des pays de l’Otan -États-Unis en tête- près des frontières du pays, mentionnant notamment l’intensité des vols et la présence de navires militaires.

«Les actions de nos collègues occidentaux ruinent le système de sécurité dans le monde et nous poussent à adopter des mesures de réaction adéquates. Nous perfectionnons en permanence nos effectifs opérationnels», a ajouté le ministre.

2.000 unités d’armes supplémentaires en 2021

Il est projeté de doter ces nouvelles formations d’équipements modernes. Au total, a-t-il été précisé, quelque 2.000 unités d’armes seront livrées à la région militaire en question.

Toujours d’après Sergueï Choïgou, la Russie continue en outre de perfectionner les compétences des effectifs et du commandement.

«L’intensité de la réalisation des tâches d'entraînement au combat par les navires de la Flotte de la Baltique a augmenté de 30%. Plus de deux cents exercices ont été» effectués, a précisé M.Choïgou, ajoutant que les manœuvres se poursuivraient.

Vols près des frontières du pays

Ces derniers temps, les communiqués de l’armée russe au sujet de l’interception d’avions et de drones de renseignement étrangers près des frontières du pays s’enchaînent. Rien qu’au cours de la semaine passée, 48 appareils étrangers ont été détectés par les radars russes, selon les chiffres du ministère de la Défense relayés par le journal Krasnaya Zvezda («Étoile rouge»).

Commentant fin mars cette intensification, Viktor Bondarev, chef du comité du Conseil de fédération en charge de la Défense et de la Sécurité, a estimé que par rapport à l’année précédente, l’intensité des vols de ce type avait augmenté de 30%.

Une augmentation a en outre été observée vers la fin de l’été dernier: alors, parfois plusieurs communiqués sur différents cas d’escorte d’appareils étrangers affluaient le même jour. Mais à l’automne, les rapports de ce genre sont devenus beaucoup moins fréquents.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала