L'OMS met en garde contre un «échec» si les pays riches n'accélèrent pas le partage des vaccins

© Sputnik . Alexeï Vitvitski / Aller dans la banque de photosLogo de l'OMS
Logo de l'OMS - Sputnik France, 1920, 04.06.2021
Les pays riches doivent donner davantage de vaccins contre le Covid-19 afin de combler un manque de 200 millions de doses dû à des problèmes d'approvisionnement et des retards de fabrication en Inde, a déclaré vendredi Bruce Aylward, conseiller principal du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Mettant en garde contre une «reprise à deux vitesses», l'OMS a appelé les pays riches à donner leurs doses excédentaires aux pays pauvres au lieu de les proposer à des groupes moins vulnérables comme les enfants. Jusqu'à présent, 150 millions de doses ont été offertes au programme COVAX de vaccination à destination des pays pauvres.

Selon Bruce Aylward, seulement une petite partie de ces doses sera disponible immédiatement en juin, juillet et août alors qu'elles pourraient aider à ralentir le rythme des infections dans le monde entier.

«Nous aurons besoin de deux fois plus et il faut que ça avance», a-t-il lancé, en faisant référence aux doses transférées pour l'instant par les pays riches, alors que les ministres de la Santé du G7 se réunissaient à Oxford.
«Nous nous préparons à l'échec si nous ne recevons pas les doses plus tôt.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала