Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Afrique du Sud: Les séropositifs au VIH prioritaires pour la vaccination contre la Covid-19

© AP Photo / Themba HadebePandémie du Covid-19 en Afrique du Sud
Pandémie du Covid-19 en Afrique du Sud  - Sputnik France, 1920, 07.06.2021
S'abonner
Les personnes séropositives au VIH/Sida sont plus à risque de développer des complications liées à la Covid-19, ce qui requiert de les intégrer parmi les catégories prioritaires pour la vaccination, a révélé lundi une étude menée par des scientifiques sud-africains.

«Les résultats de cette étude, qui visait à comprendre les effets de la Covid-19 sur les personnes atteintes du VIH, ont confirmé que cette catégorie représente un risque accru de décès à cause du virus», souligne le rapport publié par la Kwazulu-Natal Research Innovation and Sequencing Platform (KRISP).

Les auteurs de cette étude ont, de même, affirmé que «les personnes vivant avec le VIH peuvent bien gérer la Covid-19. Cependant, celles qui sont à un stade avancé risquent d'avoir une période de récupération plus longue, voire de succomber à la maladie».

«Alors que la plupart des personnes vivant avec le VIH ont pu éliminer la Covid-19 et se rétablir, celles qui se trouvent dans un stade avancé ont montré une positivité à la Covid-19 qui a persisté jusqu'à 6 mois», ont-ils signalé.

Ils ont, ainsi, fait observer que les résultats de cette recherche «justifient de donner la priorité aux personnes vivant avec le VIH pour le vaccin contre la Covid-19».

Par ailleurs, ont-ils constaté, «dans les cas où le VIH n'avait pas été contrôlé et où les antirétroviraux n'étaient pas pris correctement, les cellules T du corps commencent à s'épuiser. Ces cellules constituent une ligne de défense importante contre la Covid-19».

L'Afrique du Sud compte parmi les pays les plus touchés par le Sida dans le monde avec plus de 7 millions de personnes séropositives et une prévalence de 20,4 pc chez les adultes âgés de 15 à 49 ans en 2018, selon les chiffres de l'ONU.

Par ailleurs, plus de 71 milles personnes sont décédées durant la même année des suites de maladies liées au Sida et 240 milles personnes ont été nouvellement infectées, selon la même source.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала