Plus grande concentration de «gaz rares»: une possible cause du problème à la centrale nucléaire chinoise

CC0 / 玛雅蓝 / Office building of Taishan nuclear power plantCentrale nucléaire de Taishan
Centrale nucléaire de Taishan - Sputnik France, 1920, 14.06.2021
Des gaines d'assemblages de combustible pourraient être à l'origine du problème de l'EPR de Taishan, en Chine, a déclaré lundi un porte-parole du groupe français EDF.

Selon lui, les premières mesures laissant soupçonner des problèmes d'étanchéité de gaines de combustibles au sein de l'EPR de Taishan remontent à octobre 2020.

«Il est prématuré de dire s'il faudra arrêter le réacteur n°1 de Taishan pour régler le problème identifié», a ajouté le porte-parole.

L'électricien français a annoncé dans la matinée avoir été informé d'une augmentation de la concentration de certains gaz rares au niveau du réacteur EPR n°1 de cette centrale nucléaire située dans la province de Guangdong, dans le sud de la Chine.

Premier de ce type

L'EPR de Taishan est le premier de ce type à être entré en service, fin 2018. La centrale dispose d'un deuxième réacteur dont l'exploitation commerciale a commencé en septembre 2019.

Cette centrale, plus important projet de coopération sino-française dans le secteur énergétique, peut fournir au réseau électrique chinois jusqu'à 24 Terawatts d'électricité par an, soit l'équivalent de la consommation annuelle de 5 millions de Chinois.

Quatre autres réacteurs du type de Taishan sont encore en cours de construction dans le monde: un en Finlande (Olkiluoto), un en France à Flamanville (Manche) et deux au Royaume-Uni (Hinkley Point).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала