Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise

L’Administration spatiale nationale chinoise, la CNSA, prévoit de lancer le 17 juin un vaisseau spatial Shenzhou 12 avec trois taïkonautes à bord vers la station spatiale de la République populaire de Chine.

Découvrez le premier équipage de la station spatiale chinoise dans ce diaporama de Sputnik.

© AP Photo / Ng Han GuanLe programme de vols spatiaux habités chinois prévoit d'envoyer trois taïkonautes vers la station spatiale chinoise en construction. Pour cette mission, Nie Haisheng (à droite sur la photo), Liu Boming et Tang Hongbo (à gauche) ont été sélectionnés. Avant le vol, une conférence de presse a eu lieu dans la base de lancement de Jiuquan.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
1/10
Le programme de vols spatiaux habités chinois prévoit d'envoyer trois taïkonautes vers la station spatiale chinoise en construction. Pour cette mission, Nie Haisheng (à droite sur la photo), Liu Boming et Tang Hongbo (à gauche) ont été sélectionnés. Avant le vol, une conférence de presse a eu lieu dans la base de lancement de Jiuquan.
© AFP 2022 Greg BakerLe lancement sera effectué depuis le site de Jiuquan, situé à la frontière entre la province du Gansu et la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine). Pour placer l’appareil en orbite, il est prévu d'utiliser le lanceur CZ-2F.
Sur la photo: le personnel de la base de lancement de Jiuquan avant la conférence de presse.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
2/10
Le lancement sera effectué depuis le site de Jiuquan, situé à la frontière entre la province du Gansu et la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine). Pour placer l’appareil en orbite, il est prévu d'utiliser le lanceur CZ-2F.
Sur la photo: le personnel de la base de lancement de Jiuquan avant la conférence de presse.
© REUTERS / Carlos Garcia RawlinsLes taïkonautes feront des sorties dans l'espace, des réparations, de l'entretien et des expériences scientifiques. L'équipage sera dirigé par Nie Haisheng.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
3/10
Les taïkonautes feront des sorties dans l'espace, des réparations, de l'entretien et des expériences scientifiques. L'équipage sera dirigé par Nie Haisheng.
© AP Photo / Ng Han GuanUn journaliste photographie les taïkonautes lors de la conférence de presse dans la base de lancement de Jiuquan.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
4/10
Un journaliste photographie les taïkonautes lors de la conférence de presse dans la base de lancement de Jiuquan.
© AP Photo / Ng Han GuanC’est le premier lancement depuis octobre 2016. Ce sera le plus long séjour continu (trois mois) de taïkonautes en orbite. Auparavant, celui-ci n’avait jamais dépassé un mois.
Sur la photo: un panneau d'affichage avec des photos de tous les taïkonautes à la base de lancement de Jiuquan.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
5/10
C’est le premier lancement depuis octobre 2016. Ce sera le plus long séjour continu (trois mois) de taïkonautes en orbite. Auparavant, celui-ci n’avait jamais dépassé un mois.
Sur la photo: un panneau d'affichage avec des photos de tous les taïkonautes à la base de lancement de Jiuquan.
© AFP 2022 Greg BakerL'objectif principal de la mission est d’effectuer des opérations d'entretien et des tests de la station spatiale chinoise en cours de construction dans l’orbite terrestre.
Sur la photo: les taïkonautes Nie Haisheng (au centre), Liu Boming (à droite) et Tang Hongbo lors de la conférence de presse.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
6/10
L'objectif principal de la mission est d’effectuer des opérations d'entretien et des tests de la station spatiale chinoise en cours de construction dans l’orbite terrestre.
Sur la photo: les taïkonautes Nie Haisheng (au centre), Liu Boming (à droite) et Tang Hongbo lors de la conférence de presse.
© AP Photo / Ng Han GuanLa station chinoise sera située à une altitude de 340 à 450 km. La durée prévue de son fonctionnement est de plus de dix ans. Elle est conçue pour accueillir trois astronautes (jusqu'à six lors du changement d'équipage). La station devrait être opérationnelle en 2022 et, comme le promettent les autorités chinoises, sera disponible pour des projets internationaux.
Sur la photo: un hôtel de Jiuquan se prépare à accueillir des journalistes étrangers arrivant à la conférence de presse du premier équipage de la nouvelle station spatiale chinoise.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
7/10
La station chinoise sera située à une altitude de 340 à 450 km. La durée prévue de son fonctionnement est de plus de dix ans. Elle est conçue pour accueillir trois astronautes (jusqu'à six lors du changement d'équipage). La station devrait être opérationnelle en 2022 et, comme le promettent les autorités chinoises, sera disponible pour des projets internationaux.
Sur la photo: un hôtel de Jiuquan se prépare à accueillir des journalistes étrangers arrivant à la conférence de presse du premier équipage de la nouvelle station spatiale chinoise.
© REUTERS / Carlos Garcia RawlinsL'équipage restera en orbite jusqu'en septembre, après quoi un autre équipage de trois taïkonautes sera envoyé pour le remplacer.
Sur la photo: l’emblème de la mission spatiale habitée Shenzhou-12 sur la manche de l’uniforme d'un employé de la base de lancement de Jiuquan.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
8/10
L'équipage restera en orbite jusqu'en septembre, après quoi un autre équipage de trois taïkonautes sera envoyé pour le remplacer.
Sur la photo: l’emblème de la mission spatiale habitée Shenzhou-12 sur la manche de l’uniforme d'un employé de la base de lancement de Jiuquan.
© AFP 2022 Greg BakerLe personnel de la base de lancement de Jiuquan est photographié avant la conférence de presse du premier équipage de la nouvelle station spatiale chinoise.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
9/10
Le personnel de la base de lancement de Jiuquan est photographié avant la conférence de presse du premier équipage de la nouvelle station spatiale chinoise.
© REUTERS / Carlos Garcia RawlinsPour la première fois, la Chine a envoyé un homme dans l'espace circumterrestre en octobre 2003. Il s’agissait de Yang Liwei, lequel a reçu le titre de «héros taïkonaute» la même année.
Sur la photo: les taïkonautes Nie Haisheng, Liu Boming et Tang Hongbo lors de la conférence de presse.
Les taïkonautes qui construiront la station spatiale chinoise
 - Sputnik France
10/10
Pour la première fois, la Chine a envoyé un homme dans l'espace circumterrestre en octobre 2003. Il s’agissait de Yang Liwei, lequel a reçu le titre de «héros taïkonaute» la même année.
Sur la photo: les taïkonautes Nie Haisheng, Liu Boming et Tang Hongbo lors de la conférence de presse.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала