Stade comble, adversaire coriace: ce qu’il faut savoir sur le match opposant les Bleus aux Hongrois

© REUTERS / Alexander Hassenstein Un supporter du match opposant la France à l'Allemagne le 15 juin 2021
Un supporter du match opposant la France à l'Allemagne le 15 juin 2021 - Sputnik Afrique, 1920, 19.06.2021
Une seule victoire manque aux Bleus pour accéder aux huitièmes de finale de l’Euro 2020. Ce samedi, la victoire se jouera entre eux et l’équipe hongroise à la Ferenc-Puskas Arena de Budapest.

Ce samedi 19 juin, la France défie la Hongrie avec à la clé une qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro 2020

La rencontre des Bleus et des Magyars se déroule à Budapest, à la Ferenc-Puskas Arena, dont les tribunes seront pleines sachant que les autorités n’ont imposé aucune jauge due au coronavirus. 43% de la population de ce pays est actuellement vaccinée. 

Le stade le plus singulier de l’Euro 2020

Une première pour l’équipe française depuis plus d’un an et demi: la dernière fois que les Bleus avaient joué devant un stade comble remonte à novembre 2019. 

Parmi les 11 accueillant l’Euro 2020, celui-ci est le seul à pouvoir accueillir 100% de sa capacité. Ainsi, le match se jouera devant 67.000 supporters, dont seulement 4.500 soutiendront les Bleus. 

«Ce sera surtout plus compliqué pour communiquer sur le terrain. Pour moi, ce sera difficile de communiquer avec un attaquant ou même un milieu offensif par exemple. Ce sont des paramètres qui changent mais on est très heureux de revenir aux fondamentaux de notre sport», a avoué le 18 juin le gardien et capitaine des Bleus, Hugo Lloris, pendant une conférence de presse.

Le sélectionneur Didier Deschamps se montre cependant méfiant:

«L’appui du stade plein est un avantage pour eux [les Hongrois]. Cela les a aidés face au Portugal, pendant de longues minutes», même si les Portugais les ont finalement battus 3:0.

Si les Bleus remportent ce match…

En cas de victoire, les Bleus pourront défier une équipe du groupe A (Suisse, pays de Galles, Turquie), du groupe B (Belgique, Finlande, Danemark, Russie) ou du groupe C (Ukraine, Autriche, Macédoine du Nord). 

Il y a 16 ans, le 31 mai 2005, l’équipe française avait déjà battu celle des Magyars grâce à des buts de Djibril Cissé et Florent Malouda (2-1).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала