Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«L’Autorité palestinienne est en très grand manque de vaccins», et pourtant elle a refusé un don israélien

S'abonner
Pourquoi l’Autorité palestinienne a-t-elle refusé un don de vaccins contre le Covid-19 provenant du nouveau gouvernement israélien? Analyse d’Ilan Greilsammer, professeur de sciences politiques à l’université Bar-Ilan de Tel-Aviv, pour Le Désordre mondial.

Le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett a offert des doses de vaccin contre le Covid-19 aux Palestiniens, un geste sèchement rejeté par l’Autorité palestinienne.

Pour Ilan Greilsammer, professeur de sciences politiques à l’université Bar-Ilan de Tel-Aviv, le gouvernement palestinien a certainement fait le calcul que s’il acceptait ces doses, il n’en recevrait pas d’autres et que par conséquent, il valait mieux refuser cette proposition pour en obtenir directement des laboratoires. 

«Après, l’Autorité palestinienne est en très grand manque de vaccins et personne ne lui en fournit. Ni l’Union européenne, ni la France, ni l’Angleterre. Donc, personnellement si j’étais Palestinien, j’aurais accepté la proposition de 100.000 de doses de vaccin.»
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала