La ville de Charlottesville déboulonne les statues des généraux confédérés - vidéos

© AP Photo / Steve HelberCity workers drape a tarp over the statue of Confederate General Robert E. Lee in Emancipation park in Charlottesville, Va., Wednesday, Aug. 23, 2017.
City workers drape a tarp over the statue of Confederate General Robert E. Lee in Emancipation park in Charlottesville, Va., Wednesday, Aug. 23, 2017. - Sputnik Afrique, 1920, 10.07.2021
​Les monuments célébrant les Etats confédérés du Sud, qui avaient combattu pour maintenir l'esclavage, sont la cible aux Etats-Unis des militants contre le racisme.

La municipalité de Charlottesville (Virginie) a déboulonné samedi la statue du général sudiste Robert E. Lee, figure de la guerre de Sécession, quatre ans après de violents affrontements à ce sujet entre des suprémacistes blancs et des contre-manifestants qui avaient fait un mort.

Une deuxième statue, celle du général confédéré Thomas "Stonewall" Jackson, a été retirée par la suite, a indiqué un porte-parole de la municipalité, Brian Wheeler.

​Les monuments célébrant les Etats confédérés du Sud, qui avaient combattu pour maintenir l'esclavage, sont la cible aux Etats-Unis des militants contre le racisme.

En 2017, la décision de la ville de retirer la statue du général Lee avait provoqué une vaste mobilisation de l'ultra-droite qui avait tourné au drame, après qu'une voiture conduite par un suprémaciste blanc eut foncé dans la foule, tuant une contre-manifestante, Heather Heyer, 32 ans.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала