L’efficacité du vaccin Spoutnik V contre de nouveaux variants évoquée dans la revue internationale Vaccines

© Sputnik . Evguéni Biyatov / Aller dans la banque de photosSpoutnik V (GamCovidVac)
Spoutnik V (GamCovidVac) - Sputnik Afrique, 1920, 13.07.2021
Selon une étude publiée dans la revue Vaccines, le Spoutnik V protège contre de nouveaux variants comme Alpha, Beta, Gamma, Delta. La diminution de son activité neutralisante face à un certain nombre de souches s'est avérée nettement inférieure que chez les médicaments d’autres groupes pharmaceutiques.

Le vaccin russe Spoutnik V conserve ses capacités protectrices contre les nouveaux variants, d’après les résultats d'une étude du Centre Gamaleïa publiée par la revue internationale Vaccines.

Lors de l'étude a été mesurée l'activité neutralisante dans le sang de personnes vaccinées avec le Spoutnik V sur des échantillons de souches largement propagées dans le monde. Elle a été comparée avec celle contre la souche d'origine.

Le premier lot du vaccin Spoutnik V arrive à Saint-Marin - Sputnik Afrique, 1920, 06.07.2021
Des chercheurs italiens évaluent l’efficacité du Spoutnik V à Saint-Marin
Comme l’indique le Fonds russe d'investissements directs (RFPI), la diminution de l'activité neutralisante du Spoutnik V contre un certain nombre de souches s'est avérée nettement inférieure à ce que montrent les données de fabricants d'autres vaccins, lesquels avaient précédemment confirmé l'efficacité de ceux-ci contre les nouvelles mutations du Covid-19.

La vaccination avec le Spoutnik V produit ainsi des anticorps neutralisants et protecteurs contre de nouvelles souches, à savoir Alpha, Beta, Gamma, Delta et les variants B.1.1.141 et B.1.1.317 identifiés à Moscou, indique Vaccines.

Efficacité entre 91% et 97% contre la souche initiale

Approuvé dans près de 70 pays jusqu’ici, le Spoutnik V est toujours dans l’attente de l’autorisation pour utilisation d’urgence par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et l’OMS. Le Président russe a annoncé s’être lui-même fait vacciner avec ce médicament de l’institut de recherche russe Gamaleïa.

L’efficacité du vaccin contre la souche initale s’établissait à 97,6% sur la base de l'analyse des données de 3,8 millions de Russes entièrement vaccinés et à 91,6% sur la base du nombre de cas de Covid-19 dépistés à partir de 21 jours après l’injection de la première dose, selon la revue médicale The Lancet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала