Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Covid en Tunisie: le groupe Facebook pour marier les vaccinés de Mohamed «Habibi»!

© AP Photo / Matt RourkeLogo de Facebook
Logo de Facebook - Sputnik France, 1920, 23.07.2021
S'abonner
En Tunisie, un groupe Facebook consacré «au mariage entre les vaccinés» fait fureur. Lancé à l’occasion d’une campagne de vaccination exceptionnelle organisée par les autorités, ce groupe est devenu une référence en termes d’humour et de rencontres entre jeunes.

Mohamed el Habibi (mon Amour en arabe) a un nom prédestiné pour créer un groupe Facebook dédié au mariage en ces temps de campagne de vaccination. «Mariage entre les vaccinés» est devenu en quelques jours le groupe phare des réseaux sociaux tunisiens. Infirmier fraîchement diplômé, en attente d’une seconde dose de vaccin anti-Covid, Mohamed reconnaît avoir «piqué l’idée à une amie».

«C’était le jour de la campagne exceptionnelle de vaccination ouverte à toutes les tranches d’âges de plus de 18 ans. Cette amie avait dit que les vaccinés allaient finalement se marier entre eux pour plus de sécurité. De nombreux jeunes attendaient cette opportunité, car les autorités avaient jusque-là ciblé en priorité les personnes âgées et qui souffrent de maladies chroniques ainsi que les membres de certaines corporations», explique-t-il.

«Rien de sérieux»

Des seringues - Sputnik France, 1920, 21.07.2021
Covid en Tunisie: l’opération «vaccination open bar» tourne au fiasco
Malgré le fiasco occasionné par ces «journées portes ouvertes», qui coïncidaient avec les deux journées de repos de la fête religieuse de l’Aïd al-Adha (la deuxième journée a même été suspendue), de nombreux jeunes ont réussi à se faire vacciner. Mercredi 21 juillet, Mohamed El Habibi lance le groupe. «L’effet a été immédiat puisqu’en tout juste 24 heures le groupe comptait plus de 3.300 membres», explique le jeune infirmier.

«J’étais très surpris par cette adhésion. Au début, nous étions juste quelques amis, mais très vite les choses se sont accélérées, il y a eu une sorte d’effet boule de neige. Les membres ont commencé à demander si un Sinovac peut sortir avec un Sinopharm et plein d’autres questions sur la compatibilité entre laboratoires. C’est un groupe pour s’amuser, il n’y a rien de sérieux derrière tout ça», ajoute Mohamed en riant.

Toujours avec humour, les membres semblent vouloir dépasser la grave crise sanitaire que connaît le pays depuis plusieurs semaines, malgré une baisse sensible du nombre des contaminations ces dernières 48 heures. Selon les chiffres officiels, 2.309 cas ont été enregistrés jeudi 22 juillet contre 6.158 cas lundi 19 juillet. Le nombre des décès reste cependant élevé avec 139 victimes enregistrées jeudi. La moyenne nationale pour la semaine du 15 au 22 juillet est de 149 décès.

Référent social

Et maintenant la question que tout le monde se pose: l’administrateur de ce groupe a-t-il enregistré des demandes de mariages depuis mardi? Mohamed, dans un éclat de rire:

«Je ne sais pas si certains pensent déjà au mariage, mais je sais que des personnes ont commencé à faire connaissance grâce au groupe. Ça drague dur. Une histoire d’amour peut débuter par une simple plaisanterie et finir par une relation sérieuse. Personnellement, je ne suis pas concerné, car je suis déjà en couple».

Un verre de bière - Sputnik France, 1920, 08.04.2021
Tunisie: un commentateur sportif provoque une polémique en demandant une bière en direct
Mohamed el Habibi a cependant constaté que le choix du laboratoire avait provoqué une catégorisation des vaccinés. Parmi les jeunes, le vaccin est devenu une sorte de référent social, un peu comme la marque d’une voiture.

«Ceux qui ont eu droit à Pfizer représentent la bourgeoisie et les capitalistes, ceux de Spoutnik sont de tendance marxiste et les deux vaccins chinois Sinopharm et Sinovac représentent la classe sociale prolétaire», note Mohamed avec humour.

Le jeune homme fait partie de la première catégorie. «J’ai opté pour Pfizer, car les autres vaccins ne sont pas reconnus en Europe. Mon objectif est d’achever des études de langue allemande pour travailler dans un hôpital en Allemagne», affirme le créateur de ce groupe Facebook. Il confirme ainsi qu’au Maghreb le choix du vaccin est devenu un élément essentiel pour ceux qui souhaitent se déplacer ou faire carrière en Occident.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала