Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Un laboratoire - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Sciences et tech

Invasion de méduses en mer d’Azov en pleine saison des vacances – vidéos

méduse - Sputnik France, 1920, 23.07.2021
S'abonner
De grandes méduses potentiellement dangereuses pour les humains ont envahi les côtes de la mer d’Azov, en Russie. Selon un chercheur de l’Académie des sciences de Russie, leur apparition s’explique par la canicule. Ces derniers temps, des records de chaleur ont également été enregistrés en Europe et aux États-Unis.

Les méduses, dont des spécimens atteignent 40 centimètres, se sont multipliées sur la zone littorale de la mer d’Azov grâce aux conditions favorables, a informé Sputnik ce jeudi 22 juillet Vladimir Saïapine, biologiste du Centre scientifique du sud de l’Académie russe des sciences.

«Dès qu’elles [les méduses, ndlr] se retrouvent dans des conditions avec une température et une salinité de l’eau favorables, et des ressources nutritionnelles suffisantes, leur population explose», a commenté à Sputnik Vladimir Saïapine.

Le phénomène se répète depuis trois ans et pourrait persister dans l’avenir, selon M.Saïapine.

Le spécialiste a ajouté que les activités humaines, notamment la domestication des fleuves Don et Kouban, se jetant dans la mer d’Azov, et la surpêche des poissons pélagiques de la région, comme la Clupeonella et l’anchois de la mer Noire, qui rivalisent avec des cnidaires mobiles pour la base alimentaire, étaient des facteurs importants expliquant la prolifération des méduses.

Risques pour les vacanciers

Le littoral de la mer d’Azov abritant de multiples sites et endroits pour le tourisme estival, l’invasion de méduses présente des risques pour les vacanciers, a indiqué au micro de Sputnik le biologiste. Le contact des humains avec certaines espèces de cnidaires, surtout les plus grandes, peut provoquer des brûlures et des réactions allergiques, a détaillé Vladimir Saïapine.

View this post on Instagram

A post shared by novostimira (@novostimira20)

L’échouage massif de méduses est également capable de causer des inconvénients pour les gens en vacances et les habitants.

Pour minimiser ces risques et retenir les plus grandes méduses, le chercheur a recommandé d’installer des barrages flottants le long des plages les plus fréquentées.

La multiplication des méduses dans la mer d’Azov dépendra de plusieurs facteurs météorologiques et pourrait durer jusqu’à la fin septembre, a-t-il constaté.

Fléau du changement climatique

Le réchauffement du climat de notre planète est à l’origine des phénomènes qui frappent l’humanité. Après avoir connu une canicule sans précédent, le continent américain traverse une vague d’incendies de forêts ravageurs.

Des moules (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 12.07.2021
Des milliers de créatures marines ont été cuites vivantes par la canicule qui sévit en Amérique du Nord

Sur fond de feux de forêts en progression, les chercheurs canadiens pointent du doigt non seulement les risques, relatifs à la hausse des températures globales, mais aussi la nécessité de financer mieux la recherche sur les changements climatiques.

Aux États-Unis, où le problème des incendies de forêts attire l’attention des autorités fédérales, le Président Joe Biden a appelé à augmenter les salaires des pompiers, dont le niveau modeste n’est pas resté inaperçu pour le chef d’État américain.

Le continent européen, frappé par des inondations historiques, risque également d’enregistrer prochainement de nouveaux records de chaleur. Même si cela n’arrive pas cet été, la température ne va qu’augmenter ces prochaines années, préviennent des chercheurs.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала