Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une chaîne sud-coréenne illustre les pays des JO de Tokyo avec des images stéréotypées puis s’excuse

© REUTERS / MIKE BLAKEJO à Tokyo. Cérémonie d'ouverture. Ukraine
JO à Tokyo. Cérémonie d'ouverture. Ukraine  - Sputnik France, 1920, 24.07.2021
S'abonner
Une chaîne de télévision sud-coréenne a dû s'excuser pour un scandale qu’elle a provoqué lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Tokyo. Parmi ses choix douteux pour représenter les pays défilant, elle a montré des photos de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl au passage de l'Ukraine.

La chaîne de télévision MBC, basée à Séoul, a présenté ses excuses ce samedi après avoir suscité un tollé en utilisant des images «inappropriées» pour présenter les nations lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo le 23 juillet. Elle a notamment déconcerté les téléspectateurs en choisissant de montrer des images de l’accident nucléaire de Tchernobyl pour présenter l'Ukraine.

​L'Ukraine, faisant alors partie de l’URSS, a connu une catastrophe majeure en 1986 lorsque l’un des réacteurs de la centrale de Tchernobyl a explosé.

​La chaîne de télévision sud-coréenne avait pourtant opté pour des symboles plus classiques pour d’autres pays, comme une pizza pour l'Italie et un morceau de saumon pour la Norvège.

Mais pour Haïti, par exemple, elle a choisi une photo apparemment prise lors des émeutes, avec des objets ressemblant à des pneus en feu en arrière-plan. Au moment où les athlètes du pays sont entrés dans le stade, le média a expliqué, avec un texte apparu à l'écran, que «la situation politique en Haïti est brouillée par l'assassinat du Président», relate le journaliste sud-coréen Raphael Rashid.

Pour la Roumanie, la chaîne a opté pour une image du comte Dracula.

​En outre, les commentateurs sud-coréens ont qualifié les Îles Marshall de «pays des essais nucléaires des États-Unis» et le Salvador a été illustré d'une pièce de bitcoin.

​Une faute de frappe

En présentant la Suède, le média avait apparemment l'intention de la décrire comme un «pays développé et prospère», mais une faute de frappe a transformé «pays développé» en «soupe de sang de vache», un plat coréen.

​Face au tollé qui a éclaté après la cérémonie d’ouverture des JO, MBC a fini par présenter ses excuses, dans un message, pour ces références «inappropriées», se disant «profondément désolée pour ces erreurs inexcusables».

​Bourdes précédentes

Il ne s’agit pas de la première gaffe de MBC lors de Jeux olympiques, rappelle Raphael Rashid. Ainsi, lors des jeux de 2008 à Pékin, le média avait présenté les îles Caïmans comme un paradis fiscal «célèbre» et le Tchad comme le «cœur mort de l'Afrique». Le Zimbabwe, quant à lui, serait connu pour son «inflation meurtrière». L'émission avait valu à MBC un avertissement sévère de la part du régulateur des médias de Séoul.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала