Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pass sanitaire: Bilan après la première semaine de mise en application

© AP Photo / Francois MoriUn officier de police vérifie un QR code
Un officier de police vérifie un QR code - Sputnik France, 1920, 25.07.2021
S'abonner
Le très décrié pass sanitaire est entré en application le 21 juillet. Il est nécessaire pour aller au cinéma, dans les musées, lieux touristiques et sportifs.

L’heure est venue de faire les comptes après une semaine de mise en application.

Les cinémas

En ce qui concerne les cinémas, la sonnette d’alarme est tirée du côté des propriétaires de salles de cinéma. Selon Pascal Rogard, directeur général de la SACD, société des auteurs et compositeurs dramatiques, la fréquentation a chuté de l’ordre de 70% en moyenne avec une baisse allant jusqu’à 90% pour certains films et les principaux distributeurs tels que Gaumont, Universal Pictures, Studiocanal réunis au sein de la FNEF, la Fédération nationale des éditeurs de films, ont lancé un appel à l’aide le 23 juillet, demandant un plan d’aide massif pour soutenir une filière qui a déjà été malmenée par les mesures sanitaires précédentes. Ils ajoutent que sans ce plan d’aide du secteur, des milliers de films seront déprogrammés et le modèle économique du secteur sera remis en cause au profit du numérique.

Pour contourner cette difficulté, certains cinémas ont tout simplement décidé de limiter la capacité des salles à 49 spectateurs. Cette possibilité a été confirmée par Olivier Véran, le ministre de la Santé au micro de l’AFP cette semaine, après des déclarations contradictoires de la part de la Direction générale de la santé.

«S’ils mettent en vente moins de 50 places et prévoient donc d’accueillir moins de 50 spectateurs, alors le pass sanitaire ne s’applique pas.» - Olivier Véran

Les lieux culturels et de loisirs

Pour les lieux culturels et de loisirs, même son de cloche. L’introduction du pass sanitaire induit des conséquences financières lourdes pour les parcs d’attractions qui réalisent 50% de leur chiffre d’affaires durant la période estivale.

Pour le Parc Astérix, l’introduction du pass sanitaire induit des coûts logistiques importants avec la mise en place d’un stand proposant des tests antigéniques payants pour la somme de 20€ à l’entrée du parc. Les irréductibles Gaulois avaient pourtant tenté un recours devant le Conseil d’État pour s’opposer au pass sanitaire mais ont dû se résoudre à rendre les armes.
Ce vendredi 23 juillet, Delphine Pons, la directrice générale du parc, a annoncé à nos confrères du Point que «si l’on n’a pas encore assez de recul pour le chiffrer, il y a un impact à la baisse sur la fréquentation depuis mercredi». Selon Le Parisien, lors du premier jour de la mise en place du passeport sanitaire, le parc a vu 9.000 visiteurs pénétrer dans le parc, un chiffre inférieur aux chiffres de fréquentation habituels mais supérieurs aux attentes de la direction.

Pour d’autres lieux touristiques comme les châteaux de la Loire, l’instauration du pass sanitaire tombe mal après une année 2020 où le nombre de visiteurs a été réduit de moitié. C’est la mort dans l’âme que les châtelains ont dû se soustraire à cette contrainte alors qu’ils comptaient sur cette période pour renflouer leur trésorerie mise à mal par une année 2020 catastrophique pour le secteur. Pour la forteresse de Montbazon, l’instauration du pass sanitaire n’aura pas lieu puisque son propriétaire a décidé tout bonnement de fermer les visites.
Au micro de TF1, Manuel Diaz, chargé de développement touristique, affirme que compte tenu du fait que la forteresse est gérée par une association et qu’ils ne perçoivent aucune subvention, la mise en place du pass sanitaire aurait mis en péril la structure, d’où la décision de fermeture.

En ce qui concerne les zoos, la situation n’est pas au beau fixe non plus puisqu’ils connaissent aussi une baisse de fréquentation. Comme le Parc Astérix, l’Association française des parcs zoologiques a tenté d’obtenir auprès du Conseil d’État un report de la mise en application du pass sanitaire pour les zoos au 15 septembre, sans succès. Toujours selon cette association, la fréquentation des zoos pourrait chuter jusqu’à moins 70% cet été. Pour le zoo d’Amnéville, la direction prévoit une baisse de la fréquentation d’entre 30 et 50%. Et lors du premier jour, nombreux furent les recalés à l’entrée du zoo. Au zoo de La Flèche dans la Sarthe, la direction du zoo a décidé de travailler en partenariat avec un laboratoire en mettant en place un stand de tests antigéniques gratuit pour ne pas perdre sa clientèle dépourvue de pass sanitaire.

Enfin, la situation est critique pour les salles de sport qui enchaînent les résiliations de clients et annulations de séances. Le secteur fait pourtant partie de ceux ayant le plus souffert des confinements répétitifs et n’avait pu rouvrir ses portes que le 9 juin dernier. David Bory, responsable d’un fitness park dans le Puy-de-Dôme a affirmé au micro de LCI qu’il observe une chute importante de clientèle qui a engendré beaucoup de tensions. David Bory ajoute que «normalement, on accueille 250 à 300 personnes par jour et en ce moment, on atteint à peine 100 personnes».

Face à cette situation, certaines salles de sport ont pu contourner la règle en limitant l’accès à moins de 50 personnes comme l’autorise la loi, ce qu’a notamment rappelé le ministère des Sports dans un tweet.

En Europe

Chez nos voisins européens, le pass sanitaire est instauré dans peu de pays pour le moment. Il s’agit du Portugal, du Danemark, de l’Italie, de l’Autriche et de la Lituanie.
Au Portugal, le pass sanitaire est appliqué de façon modulée en fonction de la situation épidémiologique par région. Il est obligatoire pour se rendre dans les bars, restaurants et depuis peu dans les hôtels. Ces hôtels qui ont connu des pertes financières suite à la fermeture des frontières avec l’Espagne voisine pourraient bien voir leur année 2021 définitivement compromise.

En Italie, le pass sanitaire entrera en vigueur le 6 août et sera requis pour assister à des manifestations sportives, des spectacles et voyager. Il faudra avoir eu deux doses de vaccin alors que pour les restaurants, le gouvernement de Mario Draghi a décidé qu’une seule injection sera permise afin de ne pas fragiliser le secteur.

Au Danemark, l’adoption du pass sanitaire en avril dernier qui avait entraîné de violentes manifestations est toujours en vigueur et est même devenu incontournable dans la vie de tous les jours puisqu’il est même exigé pour aller chez le coiffeur. Concernant le monde des affaires, aucune donnée n’est disponible à ce sujet, tout comme en Autriche, tout simplement car la mise en place du pass sanitaire a permis de rouvrir les bars et les restaurants, fermés jusqu’au 19 mai, date de mise en place du pass.

En Lituanie, le pass sanitaire est entré en vigueur au mois de mai mais est facultatif dans les bars et restaurants. Ce passeport nommé Freedoom ID est requis par contre pour assister à des rencontres sportives. Concernant les conséquences économiques, les petites entreprises ont souffert du confinement imposé ces derniers mois et les négociations lancées avec le gouvernement lituanien ont permis d’exempter les petits magasins de ce Freedom ID pour leur permettre de repartir.

Enfin en Russie, à Moscou, le pass sanitaire a été mis en place le 28 juin dernier et a été aboli le 19 juillet dernier. Il faut noter que la politique sanitaire est différente par régions. Par exemple dans la région de Krasnodar (sud-ouest du pays), la vaccination est exigée pour les touristes y séjournant. Après l’application de ces mesures, les réservations dans les hôtels ont chuté de 90% et le gouverneur de la région a été obligé de revoir sa copie. Pour la ville de Moscou, ce sont les restaurants qui ont payé le plus lourd tribut de ces mesures avec 90% de baisse de fréquentation. Et si finalement la véritable arme des opposants ne se trouvait pas dans leur portefeuille pour lutter contre le pass sanitaire? L’avenir nous le dira.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала