Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La 4e vague se fait déjà sentir à l'hôpital, selon le «Monsieur vaccin»

A l'hôpital - Sputnik France, 1920, 27.07.2021
S'abonner
La recrudescence de l'épidémie de Covid-19 en France sous l'effet du variant Delta se ressent d'ores et déjà dans les établissements hospitaliers, a déclaré le 27 juillet le Pr Alain Fischer, président du conseil d'orientation sur la stratégie vaccinale.

Initialement identifié en Inde, le variant Delta du coronavirus SARS-CoV-2, particulièrement contagieux et désormais majoritaire dans les contaminations, «induit une augmentation très importante de l'incidence, qui double chaque semaine en France», a souligné sur France inter l'immunologiste et pédiatre Alain Fischer.

«Ce variant frappe, il induit une augmentation du nombre d'hospitalisations en France, dès maintenant (+60% en une semaine), du nombre de passages en réanimation (+80%) donc il est absolument urgent de se vacciner, (...) ce n'est qu'à ce prix que nous arriverons à endiguer, ou à limiter - je pense qu'aujourd'hui il faut utiliser ce verbe - les conséquences de l'infection par ce variant», a-t-il poursuivi.

Pour le «Monsieur vaccin» désigné par le gouvernement, «il y a encore trop de personnes qui ne sont pas vaccinées et on sait que ce sont celles-là, très largement, qui sont les victimes» de ces hospitalisations. Face à l'accélération sans précédent des contaminations ces derniers jours, le gouvernement a opté pour une stratégie reposant sur l'intensification de la vaccination et l'élargissement du recours au «pass sanitaire».

Mais le Pr Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a déjà prévenu la semaine dernière que l'accélération de la campagne de vaccination ne suffirait pas à empêcher un nouvel afflux massif de patients dans les hôpitaux à partir de la mi-août.

Le cap des 40 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 a été franchi lundi et le gouvernement vise désormais l'objectif de 50 millions de primo-vaccinés à fin août.

Pour autant, selon le dernier bilan officiel diffusé lundi, seulement 49,9% de la population française est désormais intégralement vaccinée contre le Covid-19 (avec un schéma complet d'une ou deux doses en fonction des vaccins et des antécédents), soit une couverture vaccinale largement inférieure au niveau requis pour atteindre l'immunité collective.

Selon le Conseil scientifique, avec la diffusion du variant Delta, l'épidémie ne pourrait désormais être contrôlée qu'avec une proportion de personnes vaccinées ou infectées atteignant 90% à 95% de la population.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала