Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vers des restrictions allégées en GB pour faire revenir les touristes

© Sputnik . Justin Griffiths-Williams / Aller dans la banque de photosBoris Johnson
Boris Johnson - Sputnik France, 1920, 28.07.2021
S'abonner
Le Premier ministre britannique Boris Johnson souhaite que les citoyens américains puissent se rendre "librement" en Angleterre et discute avec les Etats-Unis d'un "couloir touristique" entre les deux pays, a rapporté mercredi la radio LBC.

Les strictes restrictions appliquées aux voyages au Royaume-Uni du fait de la pandémie de COVID-19 ont suscité des critiques récurrentes des compagnies aériennes et des acteurs du tourisme, ces mesures pénalisant selon eux l'attractivité britannique au profit de l'Union européenne.

Mais la donne devrait bientôt changer et les Européens et Américains vaccinés contre le COVID-19 (avec un schéma complet d'une ou deux doses en fonction des vaccins et des antécédents-NDLR) pourraient être admis en Angleterre sans avoir à effectuer de quarantaine, et ce peut-être "dès la semaine prochaine", a-t-on appris d'une source gouvernementale ayant requis l'anonymat.

Selon cette même source, s'ils devraient être dispensés de quarantaine, les voyageurs vaccinés devront cependant effectuer deux tests de dépistage du COVID-19, l'un avant le départ et l'autre après l'arrivée.

"Nous voulons que les gens puissent venir depuis les Etats-Unis librement, comme ils le fond d'habitude" lorsqu'il n'y a pas de pandémie, a déclaré Boris Johnson lors d'une interview, selon des propos rapportés par LBC.

Soulignant que la gestion des vagues de contaminations actuelles alimentées par le variant Delta du coronavirus SARS-CoV-2 (initialement découvert en Inde et particulièrement contagieux) n'empêchait ni la Grande-Bretagne ni les Etats-Unis d'avancer sur la question des restrictions aux voyages, le Premier ministre a assuré que "dès que nous aurons quelque chose à dire sur les couloirs touristiques, nous vous tiendrons au courant", toujours selon LBC.

Ces informations ont profité au secteur aérien, et les titres d'IAG , maison mère de British Airways, mais aussi ceux des compagnies à bas coût easyJet et Ryanair s'adjugeaient de 2,3% à 5,0% à la mi-journée à la Bourse de Londres, surperformant largement un marché relativement atone au même moment (+0,25%).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала