Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La clé d’étranglement mise sous le paillasson, les policiers dans le flou

© AFP 2021 CLEMENT MAHOUDEAUDes policiers à Avignon
Des policiers à Avignon - Sputnik France, 1920, 02.08.2021
S'abonner
Critiquée depuis longtemps pour sa dangerosité, la «clé d’étranglement», utilisée par les forces de l’ordre lors des interpellations, est abandonnée pour de bon. Les syndicats de police ont du mal à commenter une décision qu’ils ont découverte vendredi, lorsque la note de service est tombée sur leur bureau.
«On trouve que c’est un peu cavalier comme attitude.» Le secrétaire régional Nord du syndicat Alliance Police nationale… s’étrangle d’indignation après l’annonce de l’abandon définitif de la clé d’étranglement au profit de trois prises de judo. Bruno Noël fustige les zones d’ombre autour de la décision que l’ensemble des hauts responsables de la Police nationale a apprise par un courrier de Frédéric Veaux, directeur général de la Police nationale, le 30 juillet.
«On n’a pas été associé. On ne nous a pas dit comment la nouvelle formation allait se mettre en place. On s’aperçoit que l’immobilisation risque d’être un peu compliquée si on a quelqu’un de corpulent ou de “physique”», précise le syndicaliste au micro de Sputnik.
En janvier 2020 à Paris, le recours à ce geste d’immobilisation lors du contrôle de Cédric Chouviat, un livreur, a viré au drame. Il a fallu six mois à l’exécutif pour annoncer son abandon par la voix de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur de l’époque. Mais, en l’absence d’alternative, la pratique est restée de mise jusqu’à ces derniers jours.

Trois nouvelles techniques… à la clé

Les trois gestes appelés à remplacer la «clé d’étranglement» seront dorénavant enseignés aux policiers par des moniteurs professionnels. Il s’agirait de prises utilisées dans la pratique du judo : «l’amener au sol par pivot», «l’amener au sol par contrôle de demi-épaule» et «la maîtrise par contrôle de la tête».
Police nationale - Sputnik France, 1920, 31.07.2021
Police: la «clé d'étranglement» officiellement remplacée, un an après son abandon
«On connaît ces techniques, telles qu’elles étaient annoncées, mais c’est une connaissance théorique. On attend de savoir comment vont se mettre en place les formations avec nos moniteurs de sport», explique Bruno Noël.
L’abandon de la «clé d’étranglement» a été qualifié dès le départ d’«erreur» par les syndicats de police. Au lieu de la remplacer, ils suggéraient «de l’encadrer, de l’améliorer et de mieux former les policiers».
En attendant des précisions, les gardiens de la paix restent dans le flou. Apres avoir consulté le bureau national de son instance syndicale, M. Noël constate que ce dernier «n’a pas d’info non plus» sur ces questions du genre préoccupantes. L’immobilisme en la matière serait pour le moins fâcheux…
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала