Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Washington souhaite le départ de 24 diplomates russes et s’explique

CC BY-SA 2.0 / Kent Wang / Russian embassyAmbassade de Russie à Washington (archive photo)
Ambassade de Russie à Washington (archive photo) - Sputnik France, 1920, 02.08.2021
S'abonner
Plus de 20 diplomates russes en poste aux États-Unis devront quitter le pays d’ici septembre à la demande de Washington, selon l’ambassadeur de Russie sur place, Anatoli Antonov. Le département d’État américain a qualifié ces propos d’inexacts.
Les autorités américaines ont remis à l’ambassade de Russie une liste contenant les noms de 24 diplomates qui doivent quitter le sol américain d’ici le 3 septembre, a annoncé ce lundi 2 août l’ambassadeur de Russie à Washington, Anatoli Antonov.
«Nous avons reçu une liste de vingt-quatre diplomates qui devront quitter le pays avant le 3 septembre. Presque tous partiront sans remplacement car Washington a brusquement durci les règles de délivrance de visas», a indiqué l’ambassadeur dans une interview au National Interest dont le texte a été publié sur Facebook.
Qui plus est, les États-Unis annulent les visas en cours de validité des conjoints et enfants de ces diplomates sans aucune raison. Ces employés sont ainsi obligés de travailler sous des «restrictions sans précédent qui non seulement restent en vigueur, mais sont renforcées». Et ce, malgré les déclarations de l'administration Biden concernant le rôle important de la diplomatie et la volonté de développer des relations stables et prévisibles avec Moscou, a-t-il ajouté.
«Les retards généralisés dans le renouvellement des visas expirés visent également à expulser le personnel diplomatique russe du pays. En conséquence, une soixantaine de mes collègues (130 personnes en tenant compte de leurs familles) ne peuvent pas se rendre dans leur pays natal même dans des circonstances humanitaires urgentes», a-t-il déploré.

Le département d’État s'explique

Le département d’État américain a pour sa part qualifié d’inexacts les propos de l’ambassadeur russe, affirmant que les États-Unis ne voulaient pas tendre les rapports avec Moscou.
«Je comprends qu'il a fait ces déclarations dans une interview avec un média, mais il a décrit la situation de manière inexacte», a affirmé à la pressele porte-parole du département d’État, Ned Price.
Selon lui, les diplomates russes dont les visas de trois ans arrivent à expiration doivent soit quitter le pays, soit demander une prorogation et leurs demandes seront examinées au cas par cas. M.Price a rappelé que la durée de travail de tous les diplomates étrangers aux États-Unis avait récemment été limitée par le département d’État. Toutefois pour la plupart des pays, ce délai est de cinq ans, avec possibilité de renouvellement sur demande individuelle.

Situation des diplomates russes aux États-Unis

Ces dernières années, les conditions de travail des diplomates russes en poste aux États-Unis ne font qu’empirer. M.Antonov avait précédemment noté que Moscou s’était vu priver de présence consulaire sur la côte ouest des États-Unis où résident des dizaines de milliers de ressortissants russes.
Washington expulse régulièrement des diplomates russes et a durci la procédure de délivrance des visas.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала