Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Foire aux questions» de Macron sur les vaccins: il faut séparer les côtés médical et politique, dit un épidémiologiste

© SputnikManifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants, 21 juillet 2021, Paris
Manifestation contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants, 21 juillet 2021, Paris - Sputnik France, 1920, 03.08.2021
S'abonner
Les effets de la «Foire aux questions» lancée par Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux pour convaincre les Français hésitants sur les vaccins dépendront de s’ils éprouvent de la confiance ou de la défiance envers le Président, estime un ancien directeur général de la santé.
Saluant la tactique choisie par Emmanuel Macron pour éliminer les doutes quant à la vaccination auprès des jeunes de 20-29 ans, lesquels connaissent une explosion des contaminations au Covid-19 selon les dernières données scientifiques, l’épidémiologiste et ancien directeur général de la santé William Dab a évalué sur Europe 1 les effets possibles de cette opération de communication.
Même s’il est «tout à fait logique de mobiliser [les réseaux sociaux]» quand il s’agit de la tranche la plus jeune de la population, car elle les fréquente beaucoup, M.Dab a estimé que le Président a fait un «pari» en choisissant ce moyen.
«Si on a confiance dans sa parole, alors l’effet peut être positif. Si, au contraire, on est dans un contexte de défiance, l'effet pourrait être contreproductif. On verra dans les jours qui viennent comment cela réagit sur les réseaux sociaux.»
Sur BFM TV, le chef du service de médecine intensive-réanimation de l'hôpital Saint-Antoine, Bertrand Guidet, a quant à lui supposé que l’association du vaccin au Président risque de ne pas aider, puisque certains «sont contre le vaccin parce qu'ils sont contre Macron».
Une crainte appuyée par les faits. Selon un sondage Ipsos réalisé la semaine dernière, pour 10% des sondés de 18-25 ans, se faire vacciner veut dire soutenir le Président de la République, et c’est pourquoi ces personnes s’opposent à l’immunisation.

Distinguer le médical du politique

Affirmant qu’«il y a un grand besoin d’information et d’explications dans le pays» concernant la vaccination, William Dab a attiré l’attention sur la nécessité de savoir comment sont traitées les questions que reçoit le Président.
«Je pense que la question est de savoir de quelle procédure le Président s'est-il entouré pour répondre aux questions qui vont lui être posées sur Instagram ou TikTok? Pour formuler ses réponses, est-ce qu'il s'appuie sur plusieurs collèges d’experts? Est-ce qu'il a des spécialistes autour de lui pour le mettre au courant des dernières études qui sortent tous les jours? Comme je n'ai pas de détails sur la procédure, je ne peux pas la juger.»
Pendant cette «Foire aux questions», Emmanuel Macron a répondu à des questions sur la nécessité de se faire vacciner pour les jeunes même s’ils sont en bonne santé, s’est penché sur la question de la sécurité et de l’efficacité des vaccins pour ensuite parler d’autres vaccins qui ont montré leur importance et leur efficacité dans la lutte contre de nombreuses maladies, comme la variole ou la poliomyélite.
«Il est important de faire la différence entre les questions qui sont de l’ordre du politique et les questions qui sont de l'ordre du scientifique. Je pense qu'il est important de ne pas mélanger les deux, sinon la confiance pourrait être ébranlée. C'est une distinction qui est vraiment fondamentale à faire», a finalement ajouté l’épidémiologiste.
Alors que l’Hexagone progresse dans sa campagne de vaccination et se donne pour objectif d’atteindre 50 millions de primovaccinés fin août, le chef de l’État projette de répondre régulièrement aux questions qu’on lui posera cette semaine.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала