Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Manifestations contre le pass sanitaire: les policiers «ont peur de débordements sur les prochains week-ends»

© SputnikManifestation contre le pass sanitaire à Paris, le 31 juillet 2021
Manifestation contre le pass sanitaire à Paris, le 31 juillet 2021 - Sputnik France, 1920, 06.08.2021
S'abonner
Les appels à de nouvelles mobilisations contre le pass sanitaire ont été lancés dans plusieurs villes pour la quatrième semaine consécutive. Les forces de l’ordre craignent d’être confrontées à une «situation telle qu’on l’a connue avec les Gilets jaunes», lorsque des émeutiers se greffent aux manifestants.
Plusieurs centaines de manifestants ont défilé le 5 août du Port-Royal jusqu’au Conseil constitutionnel, lequel a validé l’extension du pass sanitaire. À l’approche du week-end, pendant lequel une série de villes françaises devraient voir se tenir de nouvelles manifestations, les forces de l’ordre sont déterminées à «canaliser et gérer [l]es manifestants», a fait savoir auprès d’Europe 1 Gaëlle James, secrétaire générale du syndicat de police Synergie-Officiers.
«Bien évidemment, les forces de l'ordre ont peur de débordements sur les prochains week-ends», précise-t-elle.
Or, c’est surtout la présence des émeutiers dans les cortèges qui les préoccupent.
«Notre inquiétude, ce sont surtout les individus qui se collent à ces manifestations uniquement pour en découdre, pour mettre le bazar, commettre des dégradations, s'en prendre aux forces de l'ordre», explique Mme James.
Alors que «normalement, le mois d'août est une période assez calme», les forces de l’ordre ont «peur de la rentrée»:
«On a peur d’une situation telle qu’on l’a connue avec les Gilets jaunes.»
Les nombreuses manifestations ayant marqué 2019 ont en effet souvent été émaillées par des violences et affrontements dus à la participation des casseurs.

La manifestation «la plus à risque»

Le 7 août, près de 140 manifestations sont prévues à travers tout l’Hexagone, dont à Montpellier, à Toulon, à Bordeaux ou encore à Nantes et à Nice. Selon une note du renseignement territorial du 4 août obtenue par BFM TV, jusqu’à 200.000 manifestants sont attendus dans les rues.
À Paris, au moins trois rassemblements ont été déclarés en préfecture, l’un l’a été notamment par un ancien Gilet jaune. Il est prévu à 12h30 à la station de métro Pont de Neuilly et partira ensuite vers la place du Châtelet. Comme l’a fait savoir auprès de BFM TV une source policière, cette mobilisation est considérée comme la plus à risque.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала