Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Bolsonaro dit que la Cour suprême «ne décidera pas du sort» du Brésil

© AP Photo / Eraldo PeresJair Bolsonaro
Jair Bolsonaro - Sputnik France, 1920, 08.08.2021
S'abonner
Jair Bolsonaro a prévenu samedi qu'«un ou deux» juges de la Cour suprême «ne décideront pas du sort» du pays, au milieu de la crise institutionnelle née d'une campagne de discrédit du Président brésilien contre le système électoral électronique actuel.
«Ne continuez pas à nous provoquer, n’imposez pas votre volonté, car celui qui est avec Dieu et avec le peuple a vraiment le pouvoir», a affirmé le leader de droite dans un discours devant des dizaines de ses partisans à Florianópolis, État de Santa Catarina (sud).
«Un ou deux juges de la Cour suprême fédérale ne vont pas décider du sort d'une nation. Celui qui a été élu, qui a la légitimité, en plus du Président, c'est le Congrès national», a-t-il ajouté.
Le Président s'est implicitement adressé aux magistrats Luis Roberto Barroso, qui est également président du Tribunal électoral supérieur (TSE), et Alexandre de Moraes, également membre du TSE.
Le tribunal électoral a ouvert, lundi dernier, une enquête contre le chef de l'État pour ses attaques constantes et «infondées» contre les urnes électroniques qui fonctionnent depuis 1996, mais qui, de l'avis du Président, génèrent des «fraudes».
De même, De Moraes a inclus Bolsonaro dans un processus judiciaire à la Cour suprême depuis 2019 pour diffusion de «fausses nouvelles» sur les réseaux sociaux contre les institutions démocratiques.
Bolsonaro a poursuivi samedi ses vives critiques à l'encontre des autorités électorales, qu'il soupçonne de vouloir favoriser l'ancien Président Luiz Inácio Lula da Silva (2003-2010), donné favori par les sondages d’opinion lors des élections de 2022.
«Celui qui ne veut pas que les votes soient comptés peut être tout, sauf un démocrate. Et celui qui n'est pas démocrate n'a pas de place dans notre Brésil. J'ai des limites, mais d’autres croient qu'ils possèdent le monde», a-t-il averti.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала