Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le plus grand parti européen appelle l’UE à préparer la révolution biélorusse

Poignée de main - Sputnik France, 1920, 09.08.2021
S'abonner
Le Parti populaire européen a publié un communiqué dans lequel il appelle l’Union européenne à se préparer à une «révolution démocratique» en Biélorussie, affirmant que la fin du pouvoir de Loukachenko «n’est qu’une question de temps».
«Le régime de Loukachenko va tomber» titre un communiqué du PPE (Parti populaire européen) publié tout juste un an après la réélection du Président biélorusse. Plus grand parti représenté au Parlement européen, dont fait notamment partie Angela Merkel, il demande à l’Union européenne de se «préparer à la victoire de la révolution démocratique».

Aider la révolution

Le PPE rappelle son soutien au plan d’aide de trois milliards d’euros présenté par la Commission européenne cet été. La somme serait versée à la Biélorussie «pour soutenir l’adoption de réformes démocratiques».
«Le régime tombera et la victoire du peuple biélorusse est inévitable, ce n'est qu'une question de temps», souligne le texte.
Outre l’aide financière, les signataires réclament «la poursuite des crimes du régime actuel contre son peuple». «Alexandre Loukachenko et d'autres hauts fonctionnaires du régime, ainsi que ses hommes de main, doivent répondre de leurs crimes devant la justice», insiste-t-il. En attendant, le parti prône une plus grande «unité» et «détermination» de l’UE concernant l’application de sanctions contre la Biélorussie.
Enfin, le PPE souhaite que l’UE renforce ses liens avec la jeune génération biélorusse. «Ils devraient avoir la possibilité d'étudier dans les universités de l'UE. Ils sont l'avenir d'une Biélorussie démocratique». «Nous ne relâcherons pas nos efforts tant que la démocratie ne sera pas rétablie en Biélorussie», conclut le texte.

Relations UE-Biélorussie

Le 9 août 2020, M.Loukachenko avait été réélu à la tête de la Biélorussie avec plus de 80% des voix. L’annonce des résultats avait été suivie d’importantes manifestations qui ont parfois tourné à l’émeute, et ce pendant plusieurs mois. Minsk voit dans ces troubles une influence des pays occidentaux, M.Loukachenko ayant mentionné une tentative de «révolution de couleur» qui a échoué.
Depuis, plusieurs événements ont davantage plombé les relations entre Minsk et l’Union européenne, cette dernière ayant introduit des sanctions: l’atterrissage forcé de l’avion Ryanair à bord duquel se trouvait le blogueur Roman Protasevitch, l’afflux de migrants vers la Lituanie, l’opposant Vitali Chichov retrouvé pendu en Ukraine, ou encore le refus de l’athlète Krystsina Tsimanouskaya de rentrer au pays après les JO de Tokyo, ayant reçu un visa humanitaire de la Pologne.

Aider l’opposition russe et biélorusse

Le 16 juin, lors de la rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine à Genève, le PPE avait produit un communiqué appelant le Président américain à se montrer plus ferme envers son homologue russe. L’eurodéputé polonais Radoslaw Sikorski y suggérait notamment de «doubler notre aide à l’opposition russe et biélorusse».
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала